Pour opérer la transformation économique de l’Afrique, il faut libérer le potentiel des villes, selon Perspectives économiques en Afrique 2016

D’ici à 2050, deux tiers des Africains devraient vivre en milieu urbain. Aussi, la façon dont l’Afrique s’urbanise sera déterminante pour sa croissance et son développement futurs. Telles sont les conclusions de l’édition 2016 de Perspectives économiques en Afrique, rendue publique le 23 mai 2016, à l’occasion des 51e Assemblées annuelles du Groupe de la BAD.

L'Afrique jouit d'un potentiel illimité en ressources solaires, éoliennes, hydroélectriques et géothermiques. Nous devons libérer le potentiel des énergies de l'Afrique - à la fois classiques et renouvelables.

Akinwumi Adesina,  Président de la BAD

Lieu des Assemblées

Mulungushi International Conference Centre