Nous vivons dans un monde interconnecté et complexe, dans un continent qui connait d’importants défis économiques, sociaux et environnementaux. Au nombre des défis environnementaux les plus importants auxquels fait face l’Afrique, figure en bonne place la question du changement climatique. En Afrique, le changement climatique compromet les importants gains de développement obtenus au cours des dernières décennies. Le changement climatique menace aussi la croissance et le développement futurs du continent.

Cependant, l’espoir n’est pas totalement perdu. D’année en année, notre compréhension du changement climatique s’améliore, nous assistons à une convergence de la gouvernance mondiale de ce défi climatique, et les pays fournissent d’énormes efforts pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter à ce climat qui change.

Ce blog vise à sonner l’alarme sur les menaces et opportunités que présente le changement climatique, ainsi que sur les questions de gouvernance de cet enjeu global.

Avertissement: Les opinions exprimées dans les articles de ce blog sont celles des auteurs et ne devraient en aucun cas être attribuées à la Banque africaine de développement (BAD).

08mars2016

Autonomiser les femmes africaines pour lutter efficacement contre le changement climatique

En décembre 2015, lors du Sommet mondial sur le climat qui s’est tenu à Paris et a marqué un tournant décisif, le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a présenté avec éloquence ses nouveaux programmes phares. Au nombre de ceux-ci, figure un fonds catalytique de 300 millions de dollars EU, destiné à soutenir les femmes entrepreneures.


01févr.2016

Pourquoi la BAD soutient le Programme pilote pour la résilience climatique

Le Programme pilote pour la résilience climatique (en anglais, PPCR), le programme de résilience des Fonds d’investissement climatique (FIC) pour les pays à faible revenu, est un indicateur du vent de renouveau qui souffle actuellement sur le domaine du financement climatique à l’échelle mondiale. Son rôle en tant que programme public mondial prééminent de financement de l’adaptation au changement climatique doit être examiné à la lumière de l’arrivée du Fonds vert pour le climat (dit GCF en anglais), qui vise à consacrer 50 % de ses ressources à l’adaptation. Les bailleurs de fonds des FIC se demandent pourquoi les banques multilatérales de développement (BMD) ne peuvent pas simplement financer la résilience sur leurs propres fonds concessionnels, et se demandent également si les projets PPCR apportent véritablement de la valeur ajoutée ou bien s’ils seront exécutés de toute façon dans le cadre des programmes de développement de base des BMD.


08déc.2015

En Afrique, un développement adapté peut conduire à l’inclusion et à la croissance verte

Si l'Afrique était figée, elle aurait besoin de s'adapter. Mais l'Afrique n'est pas figée. Elle est sur le pont du développement.

 

La courbe ascendante du PIB qui s'observe depuis plusieurs années à travers le continent, avec des embellies notables au nord, à l'est, à l'ouest et au sud du continent, montre que le développement est en expansion.