For the past decade, Africa has had strong growth. A new economic momentum has been created. The continent weathered the financial crisis and has bounced back. But headline economic growth is not enough. Deliberate policies to reduce inequalities and promote inclusion are now needed more than ever before. It is time to focus on what people want: decent work, a living wage, access to basic service, more democracy and accountable governments.  Africa and its people aim to be a pole of growth in the decades ahead. Read more

Steve Kayizzi-Mugerwa

Steve Kayizzi-Mugerwa, PhD, is Acting Chief Economist and Vice-President at the African Development Bank. He has a long and extensive experience in economic and development research garnered at the University of Gothenburg, where he received his PhD in 1988 and later became Associate Professor. He has undertaken research collaboration at many universities, including Makerere, Nairobi, Lusaka, Helsinki and Cornell. He has been external examiner at University of Cape Town, Stockholm’s Handelshogskolan, Lund University and Dar es Salaam.  He was a Senior Economist at the IMF and a Fellow and Project Director at the World Institute of Development Economics Research of the UN University, based in Helsinki.

At the African Development Bank he has been Director of Research, Regional Director of East Africa (B), Director of Policy, Lead Economist and Head of the Extended Mission to Zimbabwe, and, during his first tenure at the Bank in the early 1990s, he was a Senior Economist. His latest publication is a debate article for the Society of International Development Journal entitled: “Banana Out of Republic? On the Political Economy of Africa’s Transformation.”

He was born and raised in Uganda but also holds Swedish nationality.


12mai2015

Les statistiques en Afrique, une tragédie ?

Le regain de croissance que l’Afrique connaît et sa persistance au cours des dix dernières années n’ont pas manqué de surprendre nombre d’observateurs du continent. Les médias internationaux se sont employés à trouver la formule adéquate pour qualifier ce retournement de situation inattendu – « l’essor de l’Afrique » est devenue l’étiquette la plus commune aujourd’hui et la plus trompeuse.

Comments:

6 comment(s)

Catégories: Steve Kayizzi-Mugerwa


09avril2015

Financer le commerce en Afrique

Le financement du commerce est essentiel pour le commerce international. Cette intermédiation financière aide les entreprises à gérer les risques inhérents aux transactions internationales, à améliorer leurs liquidités et leur permet de réaliser des investissements optimaux pour renforcer leur croissance. En 2013, la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un programme de financement du commerce de 1 milliard de dollars EU, pour fournir un financement aux institutions financières et aux entreprises défavorisées qui sont basées en Afrique.


02avril2015

L'État développementaliste en Afrique : faire du neuf avec du vieux ?

Le Gouvernement ivoirien, avec le soutien du Programme des Nations Unies pour le développement, de la Banque africaine de développement et de la Banque mondiale, a organisé, du 18 au 20 mars 2015 à Abidjan, une Conférence internationale sur l'Afrique émergente qui a attiré de nombreux participants. Les débats ont porté sur le thème de l'État développementaliste et du rôle qu'il joue dans l'émergence de l'Afrique.


30mars2015

Turbulence ahead? Africa and decision time at the US Fed

On March 18, 2015, the Fed indicated that it could consider raising rates during its June 2015 meeting. However, the market is skeptical, far from convinced of the possibility for faster policy normalization given the fundamentals. Investors are still betting on low interest rates for the longer term that is about 1.8% by 2017 , while the Fed’s median projection is about 3%.


26mars2015

À quand l’arrivée des investisseurs japonais ? Entretien avec l’Association japonaise des dirigeants d’entreprise

Au cours de la soirée du 16 mars 2015, en marge de l’Africa CEO Forum qui se tenait à Genève, j’ai eu une conversation fort édifiante avec une délégation d’hommes d’affaires japonais. Ensemble et entourés de leurs associés, ils représentaient les marques les plus prestigieuses de ce pays industrieux – le géant commercial Marubeni, Toyota, Nippon Signal, Daiwa Institute of Research, Green Earth Institute et Ernst & Young ShinNihon.

Comments:

1 comment(s)

Catégories: Steve Kayizzi-Mugerwa


03mars2015

Le programme de développement du G20 prend de l’élan sous la présidence turque

Il est parfois affirmé, non sans désobligeance, que le G20, malgré les presque quinze ans de son existence, est un mouvement encore à la recherche d’une cause, et ce d’autant plus que le souvenir de la contribution de ce groupe de pays à la résolution de la crise financière mondiale s’estompe progressivement.


12févr.2015

Le secteur minier restera un moteur de l’économie africaine : échos de la conférence Mining Indaba, au Cap

Tous les ans, en février, le centre-ville du Cap, en Afrique du Sud, se transforme en grand-messe du secteur minier, à laquelle se pressent patrons des compagnies minières, leurs fournisseurs et autres acteurs étroitement liés à cette industrie et venus du monde entier. On y vient en quête de nouvelles idées, de nouvelles sources de financement et pour acquérir de nouvelles machines à la pointe de la modernité. Cette édition 2015 de la conférence internationale du secteur minier, Mining Indaba, ne fait pas exception.


01nov.2014

Mettre le savoir et l’innovation au service de la transformation structurelle de l'Afrique

Depuis quelques années, l'évolution économique de l'Afrique est en nette rupture avec le passé : le scénario-type du continent ne porte plus sur la pauvreté extrême ni l'escalade de conflits, mais plutôt sur le meilleur moyen d'attirer des investissements, en particulier de nouvelles technologies, afin d'encourager la croissance et d’en étendre les avantages parmi la population.