L’Afrique de l'Ouest est au cœur de la transformation en Afrique : la région prévoit la plus forte croissance du continent en 2014, avec un taux de 7,4%. Certains pays sont engagés dans une période de stabilisation, émergent d’une période de conflit ou atteignent un niveau de revenu moyen. L’Afrique  commence à récolter les fruits de son intégration régionale et globale. Par conséquent, il existe une demande croissante pour une analyse et une expertise informée. Lire plus

06sept.2016

L’industrialisation de l’Afrique de l’Ouest (3) : à quand une industrie régionale « made in Africa » ?

Un premier puis un deuxième billet ont présenté l’état des lieux de l’industrie en Afrique de l’Ouest et les stratégies que la région pourrait mettre en place pour accélérer son industrialisation. Bien que toutes les stratégies mentionnées soient pertinentes, pourvu qu’elles soient convenablement mises en œuvre, ce billet entend préciser les modalités de la stratégie des chaînes de valeur régionales (CVR), en mettant l’accent sur les bénéfices que pourraient engendrer ce modèle.


26août2016

Partenariats Public Privé en Guinée-Bissau : quels en sont les avantages et les écueils ?

Bien que les Partenariats Public Privé (PPP) soient souvent salués comme étant la meilleure voie vers le développement des infrastructures, curieusement, les décideurs comprennent peu ce que ceux-ci impliquent. Cet état de choses est encore plus évident dans les situations de fragilité. Dans un récent document de politique publié dans la série Notes de Politique pour l’Afrique de l’Ouest de la BAD, je me suis engagé à explorer quels sont les avantages et les écueils des PPP en Guinée-Bissau et de fournir des recommandations sur le meilleur plan d'action pour leur développement dans le pays


04juil.2016

L’industrialisation de l’Afrique de l’Ouest (2) : stratégies globales ou régionales ?

Un précédent billet dresse un état des lieux du développement industriel en Afrique de l’Ouest. Il y est expliqué qu’à l’heure où la communauté internationale, notamment la BAD, érigent l’industrialisation en outil de lutte contre la pauvreté et l’exclusion, celle-ci tarde à se mettre en œuvre. Ce billet s’intéresse aux stratégies qui pourraient être mises en place pour y parvenir.

Auteurs: Maxime Weigert

Catégories: Maxime Weigert


27juin2016

Le déficit commercial de produits alimentaires, un défi pour le Togo

Le nombre d’habitants au Togo (7 millions) est assez proche de celui en Suisse (8 millions). Pareillement pour la superficie couverte par chacun des deux pays : 56 785 km2 pour le Togo et 41 285 km2 pour la Suisse. En revanche, le Togo compte une population active agricole 12 fois plus nombreuse que la Suisse, laquelle devance largement le Togo en termes de consommation d’engrais par hectare (15 fois plus), de nombre de machines agricoles par surface arable (4 000 fois plus) et de productivité céréalière par hectare (6 fois plus). En conséquence, la valeur ajoutée par actif agricole en Suisse est 32 fois supérieure1 à celle au Togo, pour des raisons de productivité mais aussi de respect des normes et standards et des vicissitudes du marché.


20juin2016

Burkina Faso : le dilemme des finances publiques

Dans un récent post de blog, nous discutions de l’impact des événements socioéconomiques et terroristes qui se sont produits au Burkina Faso sur l’économie du pays, notant que « pour répondre à la menace terroriste, les dépenses courantes vont s’envoler ».


Subscribe