La consultation en ligne sur la politique du secteur de l'énergie du Groupe de la BAD - Partagez votre opinion!

L'Afrique recèle de nombreuses ressources énergétiques non renouvelables et renouvelables. Cependant, la plupart des pays africains sont caractérisés par un faible accès à des services énergétiques modernes, à coût abordable et fiables. Il est par conséquent essentiel et urgent de répondre aux besoins énergétiques du continent dans le but de libérer son potentiel de développement. Dans le même temps, le secteur énergétique du continent a besoin d'évoluer rapidement pour être en mesure de répondre aux préoccupations environnementales locales et mondiales, en particulier le changement climatique, et de réduire de façon significative la dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles qui sont souvent importés.

Cette nouvelle politique de l’énergie fournit un cadre général qui aidera la Banque à faire face à ce double défi.  Elle a les objectifs suivants: (i) appuyer les Pays Membres Régionaux (PMR) dans leurs efforts visant à fournir à l’ensemble de leurs populations et aux secteurs productifs, l’accès à des infrastructures et à des services énergétiques modernes,  fiables et à un coût abordable, et (ii) aider les PMR à développer un secteur de l’énergie durable au plan social, économique et environnemental.

Neuf principes clés guideront les interventions de la Banque dans le secteur de l’énergie : i) garantir la sécurité énergétique et élargir l’accès pour tous ; ii) progresser vers les énergies propres ; iii) renforcer la gouvernance au niveau national ; iv) innover en vue d’accroître les flux financiers dans le secteur de l'énergie ; v) appliquer les principes de l'efficacité de l'aide ; vi) promouvoir la responsabilité environnementale et sociale ; vii) intégrer les réponses au changement climatique ; viii) promouvoir la diffusion du savoir ; et ix) intégrer la dimension genre. La politique met l'accent sur les sous-secteurs les plus susceptibles de répondre à la demande d'énergie actuelle et future, tout en contribuant au développement d'un secteur énergétique durable. Cependant, le niveau d’accès à l'énergie variant d’une région et d’un pays à l’autre sur le continent, en fonction des dotations en ressources énergétiques disponibles, la Banque adaptera les stratégies d'approvisionnement aux besoins spécifiques des pays et des populations. Les stratégies à moyen terme pour le secteur de l’énergie proposeront des plans d'action opérationnels pour assurer une mise en œuvre optimale de la politique.

Cette politique a été développée sur la base de consultations élargies à l’intérieur du Groupe de la Banque et à l’externe avec toutes les parties prenantes, notamment les PMR, les communautés économiques régionales (CER), le secteur privé, les partenaires au développement et la société civile. Le processus de consultation a été conduit de différentes façons: (i) consultations internes au sein du Groupe de la Banque par le biais d’un groupe de travail technique inter-complexes suivant l’orientation de la Haute Direction; (ii) ateliers régionaux avec toutes les parties prenantes à Khartoum en juillet 2011 et à Dakar en août 2011 ; et (iv) mise en ligne sur le site web de la Banque pour une période de commentaires de 60 jours afin d’obtenir le feedback des parties prenantes.  

La politique proposée est diffusée au public en même temps qu’elle est distribuée au Conseil d’Administration, pour permettre aux parties prenantes de voir comment leurs contributions et commentaires ont été pris en compte.