Contexte

La 17ème conférence des parties de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC) ainsi que la 7ème session de la Réunion des parties (CMP7) du Protocole de Kyoto (KP) se tiendra dans la ville de Durban en Afrique du Sud entre le 28 Novembre et le 10 Décembre 2011. Le COP17-CMP7 constitue une étape importante dans les négociations relatives aux changements climatiques. Il y a 20 ans, plus précisément le 14 Juin 1992 s’est tenue la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement connue également sous l’appellation « Sommet de la Terre ». Lors de ce sommet a été donné le coup d’envoi des négociations sur les changements climatiques avec l’ouverture de la CCNUCC aux signatures des pays membres de l’ONU.

En outre, le COP17 porte une signification symbolique. D’abord, les négociations COP17-CMP7 se tiennent sur le sol africain alors que le continent africain subit le plus important des changements climatiques. Il existe de forts espoirs que les négociations puissent avancer d’une manière significative sur certains éléments importants de l’accord cadre multilatéral et consolider les accords conclus pendant le COP16-CMP6 qui a eu lieu à Cancun, Mexique en 2010. Ensuite, le COP17 arrive en Afrique à un moment où la conscience est accrue quant à l’impact des changements climatiques à travers le continent grâce à une recherche extensive et aux expériences sur le terrain.

Ainsi, la conférence offre une réelle opportunité pour exposer certaines initiatives et actions au niveau du continent, apporter une connaissance du changement climatique et du développement par des acteurs d’envergure internationale et de montrer que les problèmes de l’Afrique liés aux changements climatiques et au développement restent au cœur des discussions du COP17-CMP7. Cet événement constitue une opportunité dont  le continent devrait saisir et tirer parti.

La Commission de l’Union Africaine (CUA), la Banque africaine de développement (BAD) ainsi que La Commission Économique pour l'Afrique des Nations-Unies (UNECA) soutiennent le pavillon africain au COP17. Ce pavillon va abriter des manifestations quotidiennes ainsi que des discussions qui abordent un bon nombre des problèmes liés aux changements climatiques et au développement en Afrique ainsi que leur impact sur le continent.

Citation

« La lutte contre la pauvreté dans le monde et le changement climatique sont les deux batailles les plus importantes de ce siècle... »

Lire plus sur ce que le président de la BAD a déclaré à la COP17

Le saviez-vous

D’ici à 2020, dans certains pays, les récoltes issues de l’agriculture pluviale pourraient connaître une baisse allant jusqu’à 50%

Savoir plus