Publications

Contribution de la Banque africaine de développement à la réunion de la COP21 à la CCNUCC — L’Afrique et le climat : une opportunité pour s’adapter et prospérer

Le changement climatique est une menace sévère pour l’Afrique, la région la plus vulnérable au monde. Mais il offre également une opportunité sans précédent. Un nouveau document de la Banque africaine de développement explique comment les discussions sur le climat lors de la COP21 en décembre, à Paris, peuvent aider l’Afrique à s’engager sur la voie de la croissance verte.

Rapport annuel 2015-2015 de SE4All Africa : créer le cadre requis pour mobiliser des investissements en faveur des énergies renouvelables en Afrique

[Rapport en anglais] The Sustainable Energy for All (SE4All) Africa Hub launched on Tuesday, October 13 in Abidjan its Annual Report for 2014-2015, which outlines the progress made to date in helping the 44 partner countries create strategic frameworks necessary to mobilize investment for realizing their long-term energy goals aligned with the SE4All initiative objectives: ensure universal access to modern energy services, double the global rate of improvement in energy efficiency and double the share of renewable energy in the global mix by 2030, enshrined in the Sustainable Development Goal (SDG) 7 adopted end of September in New York.

Croissance verte – La BAD et les FIC œuvrent à bâtir une Afrique “verte” et résiliente au changement climatique

Dans cette revue à mi-parcours de l’année 2015 portant sur les Fonds d’investissement climatiques (FIC) et intitulée Vers une croissance verte - La BAD et les FIC pour une Afrique qui prend en compte le changement climatique, un coup de projecteur est mis sur le portefeuille du programme des FIC et les progrès enregistrés depuis janvier 2015.

En six mois, le portefeuille des FIC s’est enrichi de 14 nouveaux plans d'investissement – certains ont déjà été lancés, d’autres sont sur le point de démarrer. Les 39 plans que les FIC comptent au total dans leur portefeuille à ce jour, et qui concernent 26 pays africains, ont pour but d’engager une transformation en faveur des énergies renouvelables, de forêts durables, et d’un développement qui soit résilient au changement climatique.

L’importance des CPDN pour la BAD – Note d’information

Lors de la 19e session de la Conférence des Parties (COP19), à Varsovie, les Parties sont convenues que leurs « Contributions prévues déterminées au niveau national » [CPDN] respectives devraient être présentées à CCNUCC bien en amont de la COP21. D’où l’utilité de clarifier les concepts, de se pencher sur les précédents historiques et d’esquisser la voie à suivre. Lorsque des pays engagent un processus national afin de lancer, de se préparer ou de revoir leurs contributions potentielles, les orientations techniques ou politiques et les exemples de bonnes pratiques peuvent étayer et favoriser des propositions plus ambitieuses. Ces CPDN seront cruciales lors des négociations de COP21.

Rapport conjoint 2014 des BMD sur les financements climatiques

[Rapport en anglais] The world’s six large multilateral development banks (MDBs) delivered over US $28 billion in financing last year to help developing countries and emerging economies mitigate and adapt to the challenges of climate change. The latest figures bring total collective commitments of the past four years to more than US $100 billion. In 2014, the six banks together provided over US $23 billion dedicated to mitigation efforts and US $5 billion for adapation work, according to the fourth joint report on MDB Climate Finance.

Rapport 2014 du Fonds pour les changements climatiques en Afrique

[Rapport en anglais] As we move towards the Paris Conference of the Parties to the United Nations Framework Convention on Climate Change, scheduled for December 2015, where a post-Kyoto agreement is expected, world leaders and international organizations are emphasizing the importance of increasing, tracking and monitoring climate finance flows. There is consensus, rather than doubt, that harmful effects of climate change require immediate action through implementing climate resilient and low carbon strategies.

Rapport 2014 de la BAD et du Fonds pour l’environnement mondial (FEM)

[Rapport en anglais] The African Development Bank (AfDB) is an implementing agency for the Global Environment Facility since 2008. The relatively young portfolio has 28 projects over 30 countries on the continent according to the 2014 AfDB and GEF annual report released on Monday, May 4. The portfolio size has been multiplied by 10 during the last five years and is now worth more than USD 200 million. The Bank’s catalytic role in financing Africa’s development contributes significantly to synergies and coordination among development partners and the private sector. 

Rapport annuel des FIC 2014

Avec ce rapport annuel sur les Fonds d’investissement climatiques (FIC) à la BAD, prenez connaissance des évolutions et progrès enregistrés en 2014. Travaillant avec 27 pays africains, les FIC visent à les aider dans leur transition vers des technologies propres et les énergies renouvelables, une gestion durable des forêts et un développement résilient au changement climatique. En 2014, le portefeuille des FIC s’est élargi à 9 nouveaux pays à faible revenu dans le secteur des énergies renouvelables – d’autres enregistrant de sérieux progrès en ce domaine.

Ce travail de lutte contre le changement climatique a évolué, adoptant une approche intégrée dans le secteur de l’agriculture et des forêts ; des solutions financières innovantes dans le secteur privé ont aussi été lancées, telles que l'intermédiation financière par le biais des banques commerciales locales et le financement de la dette en monnaie locale. Pour plus d'informations sur les derniers progrès des FIC à la BAD en 2015, voir notre rapport à mi-parcours de l’année 2015 ici.

Le Fonds des énergies durables pour l’Afrique : « Libérer le potentiel du secteur privé à promouvoir un accès à l’énergie et une croissance verte et inclusive »

[Depliant en anglais] In many African countries, small-to medium-scale clean energy projects are potentially viable from both technical and commercial perspectives, but initial development costs; the lack of start-up capital, or equity; limited know-how of project financing; and an inadequate enabling environment, often prevent these projects from becoming a reality

Paiements pour services environnementaux : un nouvel outil prometteur pour la gestion des ressources naturelles en Afrique

[Rapport en anglais] The African Development Bank launched on Tuesday, June 9, its report, Payment for Environmental Services: A promising tool for natural resources management in Africa, the first of a new AfDB-Climate Investment Funds knowledge series. The report details the tool’s potential to improve natural resources management efficiency, ensure the flow of environmental services for the businesses and infrastructure that rely upon them and establish new sustainable finance for conservation.

Énergies renouvelables en Afrique : focus sur le Mali

[Profil-pays en anglais] The African Development Bank (AfDB), in partnership with the Climate Investment Funds (CIF) and the Government of Mali, has launched the Renewable Energy in Africa: Mali Country Profile. The publication, released on May 7, highlights the country’s current inroads in renewable energy as well as opportunities for scaling-up the sector. The profile is the first in a series for Africa.

Énergies renouvelables en Afrique : focus sur la Tanzanie

[Profil-pays en anglais] The African Development Bank, in partnership with the Climate Investment Funds (CIF) and the Government of Tanzania, on Thursday, June 18 launchedthe Renewable Energy in Africa: Tanzania Country Profile. The publication highlights the country’s inroads in renewable energy as well as opportunities for scaling-up the energy sector.

Opérer la transition vers la croissance verte

[Rapport en Anglais] The Green Growth Framework was developed as part of the discourse on green growth in preparation for and follow-up to the Bank’s Strategy for 2013-2022. In this context, a crossdepartmental team was constituted under the co-chairmanship of Aly Abou-Sabaa (Vice-President, Sector Operations II and Chair of the Climate Change Coordination Committee, CCCC) and Hela Cheikhrouhou, former Director of the Energy, Environment and Climate Change Department (ONEC). Alex Rugamba took over the co-chairmanship role upon becoming ONEC Director in October 2013. Their overall strategic guidance is gratefully acknowledged.

ClimDev Africa Special Fund (CDSF) - Bref Aperçu - A l’avant-garde pour la construction de la résilience aux impacts du changement climatique en Afrique

Le Fonds spécial ClimDev-Afrique (CDSF) est devenu opérationnel en Août 2014 comme un fonds fiduciaire multi-donateurs, établi pour soutenir les pays africains, les institutions, et les communautés à renforcer la résilience aux impacts du changement climatique. Le Fonds comporte trois principaux domaines d’intervention.

Rapport sur les progrès de la mise en œuvre du Plan d’action sur le changement climatique

[Rapport en anglais] The Climate Change Action Plan (CCAP) of the African Development Bank (AfDB, or Bank) sets out the path towards climateresilient, low-carbon development for Africa and provides guidance for improved access to climate finance. It calls for the establishment of an enabling environment for addressing climate change, policy and institutional reforms and capacity development to ensure effective implementation of the adaptation and mitigation actions.

Les solutions pour le changement climatique : la réponse de la BAD aux impacts en Afrique

La présente brochure souligne les mesures prises par la BAD en réaction au changement climatique en Afrique. Elle donne un aperçu des programmes et des projets couronnés de succès que la Banque a entrepris avec ses partenaires au développement dans les principaux secteurs économiques que sont l’énergie, le transport, l’eau et l’assainissement, l’agriculture et la santé.

Tirer le meilleur profit de l’eau par le tourisme en Afrique

Le Centre africain des ressources naturelles (CARN)  publie un nouvel ouvrage, intitulé Tirer le meilleur profit de l’eau par le tourisme en Afrique, qui souligne combien les ressources naturelles – ici l’eau en l’occurrence – sont au cœur des opportunités et des défis qui se posent au continent africain. Embrassant l'Afrique tout entière – où l’eau est inégalement répartie –, ce rapport  analyse de quelle façon une ressource naturelle des plus cruciales, l'eau, peut profiter à l’essor du secteur du tourisme – et réciproquement.

Tout savoir sur les financements liés au climat à la BAD

[En anglais] Avec cette brochure, vous saurez tout de ce que fait la BAD en matière de financements pour le climat. Pour aider les pays africains à accéder aux financements dont ils ont besoin pour nourrir un développement durable qui tienne compte du changement climatique, la Banque œuvre via 9 fonds d’investissements et initiatives ad hoc. S’appuyant sur ses départements de l'Énergie, de l’Environnement et du Changement climatique (ONEC), de l'Eau et de l'Assainissement (OWAS), et de l’Agriculture et l’Agro-industrie (OSAN), la BAD mobilise des fonds importants, tant publics que privés, en faveur de projets liés aux forêts, à la résilience au changement climatique, aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique.

« La première priorité de l’Afrique est de s’adapter [...]. La coopération régionale et internationale est cruciale »

Balgis Osman-Elasha, experte en changement climatique à la BAD et membre du GIEC, Climate 2020. Facing the future

2015

Contacts