Projets choisis au Mauritanie


28/03/2012 - Les plantes aquatiques proliférantes (PAP) sont un véritable fléau écologique. Elles envahissent les voies navigables et les canaux d’irrigation entravant leur fonctionnement. Ainsi, les pêcheurs ont vu les coûts de fonctionnement de leurs embarcations, s’accroitre et les agriculteurs doivent consacrer beaucoup plus de temps au nettoyage des canaux d’irrigation, ce qui engendre des pertes de production et de productivité.

Catégories: Bénin, Niger, Mali, Sénégal, Mauritanie, Gambie, Ghana, Nigéria, Changement climatique, Initiative Climat pour le développement de l’Afrique (ClimDev-Afrique), Agriculture et agro-industries, Environnement, Initiative Climat pour le développement de l’Afrique (ClimDev-Afrique)