Ateliers de sensibilisation à l’attribution des ressources du FAD 11 basée sur la performance

La Banque africaine de développement organise des ateliers de formation sur la gestion des ressources du FAD basée sur la performance. Les ateliers font partie d’un ensemble de réponses aux conclusions de la réunion de revue à mi-parcours du FAD 10 qui s'est tenue à La Haye en Décembre 2006. Entre autres suggestions, la réunion a recommandé que, dans le cadre de la mobilisation pour la reconstitution du FAD 11, la Banque sensibilise les agents des pays membres régionaux aux principes d’allocation des ressources du Fonds Africain de Développement (FAD), et harmonise ces orientations avec celles des autres  institutions multilatérales de développement. 

Ce programme de sensibilisation a été lancé en avril 2007.

Population cible

Les participants ciblés dans le cadre de ce programme sont les cadres supérieurs des services nationaux de gestion de la dette, les représentants de la BAD dans les pays,  les assistants des Ministres des Finances et les Gouverneurs des banques centrales. 

Au sein de la Banque, les participants ciblés sont les personnels en poste dans les bureaux locaux, les vice-présidents et leur personnel, les administrateurs et conseillers. 

Objectifs

Les ateliers donnent l'occasion aux participants de maîtriser les rouages de l’allocation basée sur la performance (AFP) et du cadre de soutenabilité de la dette (CSD) afin de déterminer comment ces différents éléments participent de l’attribution des parts de ressources du FAD allouées à chaque pays.

Résultats attendus

Les résultats attendus de ces ateliers sont l'amélioration des connaissances des participants sur le fonctionnement du système d’allocation basée sur la performance dans la détermination des allocations, et sur l’implication de l’analyse de la soutenabilité de la dette (CSD), de l’initiative d’allègement de la dette multilatérale (IADM) et des opérations régionales. En ce qui concerne les représentants des Pays Membres Régionaux, l'atelier vise également à les équiper pour qu’ils soient en mesure d'engager des discussions politiques avec des experts de la BAD et d'autres institutions multilatérales sur les facteurs sous-jacents des notations de performance et le profil de soutenabilité de leurs pays.

Le saviez-vous

D’ici à 2020, dans certains pays, les récoltes issues de l’agriculture pluviale pourraient connaître une baisse allant jusqu’à 50%

Savoir plus