Highlights of the 2011 round of the ICP

Cette version française du rapport fait suite à la version anglaise publiée en mai 2014. Ce rapport sur les «Faits saillants -" La comparaison de la taille réelle des économies africaines - Principaux résultats du cycle de 2011 du Programme de comparaison internationale (PCI) "présente les données de l'enquête sur les prix et les comptes nationaux recueillies auprès de 50 Pays membres régionaux. Le Programme de comparaison internationale (PCI) est une initiative statistique mondiale créée en 1970 pour produire des données sur les prix, les dépenses ainsi que les parités de pouvoir d'achat (PPA) comparables au niveau international pour faciliter les comparaisons entre pays sur les niveaux de prix, les agrégats économiques du Produit intérieur brut (PIB) en termes réels et libre des distorsions des taux de change. La genèse du PCI est une reconnaissance précoce fondée sur les faits que les mesures des agrégats économiques basées sur les taux de change ne reflètent pas de véritables différences de niveaux de prix entre les pays, et sont donc manifestement inadaptées pour les décisions politiques qui, en principe, se rapportent à des volumes libres des distorsions de prix. En établissant les PPA, où une unité de monnaie achète la même quantité de biens et services dans tous les pays, les données des PPA permettent donc des comparaisons entre pays des agrégats économiques sur la base de volumes, libres des prix et des distorsions des taux de change.

Le programme est géré au niveau mondial par la Banque mondiale et mis en œuvre par les régions, à savoir, l'Afrique, l'Asie et les îles du Pacifique, Amérique du Sud, la Communauté des Etats indépendants (CEI) et la Russie, l'Asie occidentale et de l'Europe. Les programmes régionaux sont coordonnés par différentes institutions régionales ainsi que des pays leader : l'Office européen des statistiques économiques (Eurostat) et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour les pays de l’Union Européenne ; UN-ECLAP pour les pays de l’Amérique du Sud ; la Banque asiatique de développement pour l’Asie ; UN-ESCWA pour les pays  de l’Asie de l'Ouest ; et la Russie pour les pays de la communauté des états indépendants (CEI). La BAD gère le programme de ses pays membres régionaux depuis 2002, devenant ainsi la première institution africaine à assumer cette responsabilité depuis la création du PCI.

Les résultats du PCI-2011 répondent à un certain nombre de questions clés relatives à l’Afrique: Quelles sont les plus grandes et les plus petites économies? Quelles sont les plus pauvres et les plus riches par rapport à la moyenne régionale? Comment les niveaux de prix varient selon la région? Et quels pays ou les niveaux du bien être semblent les plus élevés, etc. "

Télécharger le rapport complet