336 millions de dollars pour un programme de facilitation du transport entre le Nigeria et le Cameroun

25/11/2008
Share |

Tunis, le 25 novembre 2008 -  Le conseil d’administration du Fonds africain de développement (Groupe de la BAD) a approuvé un prêt de 310 millions de dollars US (188,64 millions d’unités de compte - UC) en faveur du Cameroun et du Nigeria ainsi qu’un don de 26,5 millions de dollars US (16,16 millions d’UC) en faveur de la CEDEAO pour la mise en œuvre du programme de facilitation du transport sur le corridor Bamenda-Mamfe-Abakaliki-Enugu.

Le programme a pour objectif de contribuer à l’intégration régionale par l’accroissement des échanges et le renforcement de la coopération entre les pays de la zone CEEAC et ceux de la zone CEDEAO en général et entre le Cameroun et le Nigeria en particulier. Il participe en outre des mesures de consolidation de la confiance entre les deux pays après la résolution de leur différend sur la péninsule de Bakassi.

De façon spécifique, le programme vise à améliorer l’efficacité de la chaîne logistique de transports le long du corridor Bamenda-Enugu ainsi que le cadre de vie des populations de la zone du programme.

Le corridor Bamenda – Enugu long de 443 km comprend les tronçons camerounais Bamenda-Mamfé - Ekok de la RN6 (203 km), les tronçons nigérians (240 km), le pont sur la rivière Munaya au Cameroun (100 m) et le pont à la frontière sur la Cross River (230 m).

Le programme procédera à: (i) l’aménagement et au bitumage de 90 km de route, la reconstruction de 109 km de routes et l’entretien périodique sur 192 km de routes y compris la construction d’ouvrages d’art; (ii) la réhabilitation et ou la construction d’infrastructures sociales et marchandes comme les pistes rurales, les hangars de marchés, les aires de séchage des produits agricoles, la clôture et réhabilitation d’infrastructures scolaires ; (iii) la levée des obstacles à la fluidité de la circulation par la construction d’un poste de contrôle unique à la frontière (en territoire nigérian).

Les bénéficiaires directs sont les usagers de transport ainsi que les 11.000.000 d’habitants (3.000.000 au Cameroun et 8.000.000 au Nigeria), soit 7% de la population totale des deux pays, qui sont dans la zone d’influence du programme.

Cette intervention de la Banque dans un projet d’infrastructure à caractère régional se justifie par son rôle de leadership dans la mise en œuvre des actions prévues dans cadre du NEPAD et par son capital expérience en matière de mise en œuvre de projets régionaux. La facilitation des transports et l’aménagement des liaisons manquantes des routes africaines font partie des projets phares du NEPAD. Malgré leurs potentialités, les échanges entre l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale restent marginaux du fait, entre autres, de l’absence de liaisons routières entre ces deux sous-régions. Le présent programme devrait lever cette contrainte.

L'exécution du programme s'étendra de juillet 2008 à décembre 2013. Le coût total du programme est estimé à 455 millions de dollars US (276,72 millions d’UC).

CONTACT: Lotfi Madani – Tél.: +216 71 10 31 98 – E-mail: l.madani@afdb.org


Sections Connexes

Contact