47 millions d’euros à la Tunisie pour renforcer les performances du réseau de distribution d’électricité

14/10/2009
Share |

La Société Tunisienne d’Electricité et du Gaz (STEG) et  le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ont procédé le 13/10/2009, à la signature d’un contrat de prêt d’un montant de 47.570 millions d’euros soit l’équivalent de 90 millions de DT destiné au financement partiel du projet
d’assainissement et de restructuration des réseaux de distribution d’électricité dont le coût global est estimé à 112 millions de DT.

La cérémonie de signature s’est déroulée au siège du ministère tunisien du développement et de la coopération internationale, à Tunis. L’accord a été signé, pour la partie tunisienne, par M. Mohamed Nouri Jouini, Ministre du développement et de la coopération internationale, et par M. Othman Ben Arfa, président directeur général de la STEG. M. Bobby Pittman, vice président des infrastructures, de l’intégration régionale et du secteur privé, représentait la BAD.

Ce prêt est le huitième prêt accordé à la STEG et concrétise l’intérêt de la BAD pour le financement du secteur d’électricité. Ce prêt, garanti par l’Etat tunisien, est remboursable sur une période de 20 ans dont 5 années de grâce avec un taux d’intérêt à marge variable  et calculé sur la base de l’Euribor à 6 mois.

L’effort fourni par la STEG pendant les dernières décennies en matière d’électrification a permis de mener pratiquement à terme l’électrification du pays. Le taux d’électrification global  atteint à cette date  est de 99.8 %.

Dans la continuité des efforts déployés par la STEG en vue d’augmenter les performances de ses réseaux de distribution d’électricité, un premier programme pluriannuel d’assainissement a été mis en place depuis 2002.

Au titre du 11ème plan la STEG a décidé de consolider davantage les résultats acquis et a retenu à cet effet un 2ème programme qui vise l’amélioration des performances des réseaux de distribution.

Les composantes de ce projet sont :

  • La construction de 1630 Kms de lignes aériennes (887 kms en MT et 743 Kms en BT)
  • La construction de 486  Kms de lignes souterraines (423 kms en MT et 63 kms en BT)
  • La construction de postes de transformation MT/BT
  • L’acquisition de moyens logistiques (engins spécifiques, groupes de secours, cabines mobiles)
  • La gestion du projet (étude d’exécution, contrôle des travaux, suivi environnemental)

Avec ce 8ème  projet d’électricité l’engagement total net de la BAD dans ce secteur s’élève à 250 millions d’unité de compte soit l’équivalent de  500 millions DT environ.

La STEG et la BAD se félicitent  du niveau de coopération atteint  à ce stade et continueront à œuvrer pour consolider davantage ce partenariat notamment dans le financement des programmes d’investissement de la STEG.