Relance du secteur financier nigérian : la Bad octroie une ligne de crédit de 70 million $ EU à la Zenith Bank

02/03/2005
Share |

Cette LDC permettra à la Zenith Bank d’octroyer des prêts aux entreprises clientes de la Zenith Bank, y compris les PME, par le biais du financement de projets à long terme. Les ressources de la BAD serviront principalement à appuyer les projets d’expansion et de redressement des entreprises ayant d’importants flux de recettes en devises. La LDC permettra de couvrir le financement de l’actif dans les secteurs de l’industrie de transformation, de l’agro-industrie, des transports, des télécommunications, de l’énergie et du tourisme, entre autres secteurs.

A travers cette ligne de crédit, la BAD contribuera à (i) renforcer l’intermédiation financière de la Zenith Bank au Nigéria, (ii) développer le secteur financier local, et (iii) créer environ 1 500 emplois d’ici à l’an 2010. La présente proposition est conforme à la stratégie de la Banque visant à développer le secteur privé par des interventions de promotion des PME et d’appui au développement des entreprises, dans le cadre de l’appui aux institutions locales d’intermédiation financière.

A ce jour, au titre de son guichet du secteur privé, la Banque a approuvé le financement de sept projets au Nigeria pour un total de 236 millions $EU, incluant: (i) un prêt à la Spintex Nigeria Limited pour le financement de l’expansion d’une usine de fils de polyester, (ii) un prêt de 10 millions $ EU accordé à la Consolidated Oil Limited (Conoil), société locale d’exploration de pétrole et de gaz, en vue de la production de brut, (iii) une LDC de 30 million $ EU à la United Bank of Africa (UBA), (iv) une LDC de 18 million $ EU à la FSB International Bank, (v) un prêt de 3 millions $ EU à un établissement de santé, (vi) un prêt de 100 millions $ EU à la Société nigériane de gaz naturel liquéfié (NLGN) pour l’expansion de son usine de liquéfaction du gaz, et (vii) une LDC à la Zenith Bank.

Depuis le début de ses opérations au Nigeria en 1971, la BAD a approuvé en faveur du pays 32 opérations pour un montant cumulé de 1,6 milliard d’UC. Les décaissements représentent quelque 1,3 milliard d’UC, soit 1,9 milliard de dollars E.U.

*1 UC = 1,55301 $EU au 01/01/2005


Contact