Un ancien administrateur et trois cadres supérieurs de la BAD nommés à de hauts postes de responsabilité dans leur pays

05/02/2014
Share |

Un ancien membre du Conseil d’administration et trois cadres supérieurs de la Banque africaine de développement (BAD) viennent d’être  nommés à de hauts postes de responsabilité dans leur pays respectif.  Ce sont André Nzapayéké, Premier ministre de la République Centrafricaine, Abdirahman Beileh, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la Somalie, et deux Tunisiens, à savoir Hakim Ben Hammouda et Lassaad Lachaal, respectivement ministre de l’Economie et des Finances et ministre de l’Agriculture.


André Nzapayéké - Nommé Premier ministre du gouvernement de transition de la République Centrafricaine (RCA) le 25 janvier  2014, Nzapayéké a été socio-économiste  à la BAD avant d’être administrateur pour les pays de l’Afrique centrale.  Il était, jusqu’à sa récente nomination, vice-président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC).  Auparavant, Nzapayéké  a été  ministre du Développement rural et  collaboré  à des institutions de développement dont  la Banque mondiale, les Nations Unies et  la Coopération Luxembourgeoise. 


Hakim Ben Hammouda - Nommé ministre de l’Economie et des Finances du nouveau gouvernement tunisien du 26 janvier 2014, Ben Hammouda était jusque-là Conseiller spécial du président de la BAD, Donald Kaberuka. Economiste de formation,  il est  titulaire d’un Doctorat  en Economie internationale obtenu à l’Université de Grenoble en France.  Ben Hammouda a auparavant occupé  d’importantes fonctions, à savoir  directeur de l’Institut de formation et de coopération technique de l’Organisation mondiale du commerce à Genève en Suisse,  et  directeur de la Division du commerce, de la finance et du développement économique à la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies, à  Addis- Abeba, en  Ethiopie.


Lassaad Lachaal - Nommé ministre de l’Agriculture du gouvernement tunisien du 26 janvier 2014, Lassaad Lachaal était  jusque-là expert en gestion du savoir et développement des capacités à l’Institut Africain de Développement de la BAD.  Titulaire d’un Ph.D. en Economie du développement rural de Columbia University à New York, aux Etats-Unis  et diplômé de l’Institut national d’agronomie de Tunis, Lachaal a été directeur de recherche et chef du Département d’économie rurale à l’Institut national de la recherche agronomique de Tunis. Entre autres expériences, il  a travaillé comme consultant  pour le Fonds international de développement agricole (FIDA) des Nations Unies,  l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).


Abdirahman Beileh - Nommé ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale  en janvier dernier, Abdirahman Beileh  a été cadre supérieur à la BAD, où il  a  occupé plusieurs  responsabilités dont celles  de directeur des Programmes spéciaux, de directeur des Opérations pour les pays du  sud et  de coordinateur de la Facilité africaine de l’eau. Beileh est titulaire d’un Ph.D. en Etudes sur le développement  et d’un MBA de l’Université de Wisconsin aux Etats-Unis.