Fin des assemblées annuelles 2005 : Election du nouveau président les 21 et 22 juillet à Tunis

19/05/2005
Share |

Fin des assemblées annuelles 2005 : Election du nouveau président les 21 et 22 juillet à Tunis

Abuja, 19 Mai 2005 – Les Assemblées annuelles 2005 du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) se sont achevées ce jeudi 19 mai à Abuja (Nigeria) après deux journées de délibérations intenses et la tenue des scrutins pour l’élection du Président du Groupe de la Banque. Une réunion extraordinaire des Conseils des Gouverneurs se tiendra les 21 et 22 juillet 2005 à l’Agence temporaire de relocalisation de la Banque à Tunis pour l’élection du Président, mettant en lice les deux derniers candidats, M.M. Donald Kaberuka du Rwanda et Olabisi Ogunjobi du Nigeria.

Au terme de la présentation des résultats financiers de la Banque pour 2004, suivie par la tenue d’un symposium sur le renforcement des capacités, organisé conjointement avec la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), le lancement du Rapport annuel et la cérémonie officielle d’ouverture par le Président Olusegun Obansajo, les Gouverneurs ont poursuivi leurs travaux par la tenue à huis-clos, les mercredi 18 et jeudi 19, des scrutins pour l’élection du nouveau Président qui devra succéder à M. Omar Kabbaj dont le mandat arrive à expiration fin août 2005.

Pour remporter le scrutin,  le candidat à la Présidence de la BAD doit obtenir au minimum 50% de la totalité des votes de tous les pays membres et 50,01 % des votes émanant des pays régionaux. Ces derniers détiennent 60% du capital de la Banque contre 40% pour les 23 pays non régionaux.

Au terme du dernier tour de scrutin, M. Kaberuka a obtenu 40,53% des votes des pays régionaux et 58,22% de la totalité des votes. M. Ogunjobi a remporté 59,46% des votes des pays régionaux et 41,74% de la totalité des votes.

Quatre autres candidats en lice – Théodore Nkodo (Cameroun), Kingsley Amoako (Ghana), Simba Makoni (Zimbabwe), Casimir Oye-Mba (Gabon) ont été successivement éliminés entre le premier et le quatrième tour de scrutin.

A la cérémonie de clôture des Assemblées annuelles, jeudi 19 mai, la ministre des finances du Nigeria, Mme Ngozi Okonjo-Iweala et Présidente des Conseils des Gouverneurs, a affirmé que l’issue finale du scrutin constituait une indication de la conduite démocratique et du sérieux avec lesquels l’élection avait été menée.

"Nous voulons une Banque qui puisse obtenir des résultats positifs en Afrique. Nous devrions pouvoir repartir vers nos capitales respectives et prendre une décision qui soit bonne pour la Banque et pour l’Afrique" a -t-elle déclaré.

Le ministre des finances du Burkina Faso, M. Seydou Bouda, a été élu Président des Conseils des Gouverneurs, succédant ainsi à Mme Okonjo-Iweala.

Les 41e Assemblées annuelles de la Banque auront lieu au Burkina Faso en mai 2006.