Kenya: développement des entreprises féminines

19/10/2005
Share |

Tunis, le 19 octobre 2005 - Le conseil d'administration de la Banque africaine de développement a approuvé, à travers son guichet du secteur privé, une facilité de garantie partielle de 10 millions $ EU et une facilité d'assistance technique de 1,58 million $ EU pour soutenir le développement des entreprises féminines à fort potentiel de croissance (GOWE) au Kenya.

La facilité de garantie partielle sera accordée à des banques locales privées bien établies pour accroître leurs capacités à octroyer des prêts aux femmes entrepreneurs. La Facilité d'assistance technique (FAT) comprend trois grands volets: la  formation des femmes entrepreneurs; les programmes d'encadrement; et le renforcement des capacités des institutions financières, des prestataires de services de promotion des entreprises (Business Development Services, BDS) et des associations de femmes chefs d'entreprise.

Grâce à la facilité de garantie partielle, la Banque pourra combler le vide actuel constaté dans le secteur financier, faciliter le financement des GOWE au Kenya, et partant, soutenir la croissance d'au moins 400 entreprises dirigées par des femmes. Selon les estimations, 500 nouveaux emplois seront créés par le projet.

Au nombre des avantages attendus du projet, figurent notamment:

" le développement de l'entrepreneuriat féminin ;

" la création d'emplois ;

" le renforcement des associations de femmes d'affaires, des prestataires de BDS et des banques participantes.

Ce projet s'inscrit dans la Vision et le Plan stratégique de la Banque, qui visent l'intégration des questions de genre dans les programmes et la promotion du rôle du secteur privé dans la lutte contre la pauvreté, à travers une croissance économique équitable. La politique de la Banque en matière de genre et le plan d'action y afférent préconisent le renforcement des moyens d'action des femmes entrepreneurs, notamment par l'amélioration de l'accès au financement.

Avant l'approbation de cette facilité de garantie, la Banque a approuvé, à travers son guichet du secteur privé, quatre (4) opérations performantes au Kenya, à savoir: un investissement de 2 millions $ EU sous forme de prise de participation dans le capital de Acacia Fund pour la promotion de PME en octobre 1996 ; en 1999 une prise de participation d'un montant de 1 million de dollars EU dans le capital de K-Rep Bank, une société de microfinance prospère transformée récemment en banque de microfinance ; une ligne de crédit de 7 millions de dollars EU en faveur de la CFC Bank en octobre 2003, et une ligne de crédit de 15 millions de dollars EU, y compris une facilité d'assistance technique en faveur de la Kenya Commercial Bank (KCB) en 2004.

Les opérations du Groupe de la Banque au Kenya ont commencé en 1967. A ce jour, le montant des engagements du Groupe au pays s'élève à 960 millions de $ EU.

CONTACT MEDIAS: Onike Nicol - Tél.: +216 71 10 32 77 - E-mail: o.nicol@afdb.org

CONTACT TECHNIQUE: Leïla Mokadem - Tél.: +216 71 10 25 28 - E-mail: l.mokadem@afdb.org


Contact

Onike-Houra Nicol Téléphone: +216 71 10 32 27