Addis-Abeba accueille la 2e Conférence économique africaine

02/11/2007
Share |

Addis-Abeba accueille la 2e Conférence économique africaine

 Tunis, le 1er novembre 2007 - Plus de 300 experts issus des milieux gouvernemental, académique, privé et des organisations non gouvernementales prendront part à la Conférence économique africaine (CEA) sur le thème «  les Opportunités et les enjeux du développement de l’Afrique dans l’arène mondiale » qui sera organisée conjointement par la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique à Addis-Abeba du 15 au 17 novembre 2007.

La conférence vise à favoriser les échanges d'idées entre les économistes et les décideurs, à renforcer l'accès à l'information et la recherche sur les questions économiques et, par conséquent, à améliorer la qualité des politiques économiques élaborées dans la région.

La conférence vise essentiellement à promouvoir la gestion du savoir en tant que composante essentielle de la conception et de la mise en œuvre des politiques. Elle cherche également à favoriser le dialogue et à promouvoir les échanges d'idées entre les économistes et les décideurs africains. Elle permettra aussi d’encourager et de renforcer la recherche sur les questions économiques liées au développement des économies africaines. Elle offrira enfin aux organisations régionales et sous-régionales l'opportunité de diffuser les résultats de leurs recherches et de partager avec les décideurs africains les informations sur les travaux qu'ils mènent sur le continent.

La cérémonie d’ouverture sera marquée par les allocutions de Donald Kaberuka, président de la BAD, d’Abdoulie Janneh, directeur exécutif de la Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique, de William Lyakurwa, directeur exécutif du Consortium pour la recherche économique en Afrique, et d’Ato Mekonnen Manyazewal, ministre des finances et du développement économique de l’Ethiopie.

La conférence se déroulera en sessions qui seront animées par d’éminents spécialistes. Les différentes sessions seront articulées autour des thèmes touchant à l’intégration régionale, le commerce, la dette, la compétitivité, le secteur privé, les ressources naturelles, la santé et l’éducation, la micro finance, la réglementation monétaire et financière, l’agriculture et le développement rural, l’industrie et la gouvernance.

Louis Kasekende, l’économiste en chef de la BAD, et Hakim Ben Hamouda, le directeur du département commerce et intégration régionale de la CEA, prononceront les allocutions de clôture.

La première conférence économique africaine portant sur le thème « Que s’est-il passé en Afrique cinq ans depuis l’entrée dans le XXIe siècle ? Quelles sont les perspectives pour la région dans les années à venir? », avait été organisée par la BAD à Tunis en novembre 2006. Plus de 250 chercheurs de renom, économistes, universitaires, membres de groupes de réflexion en Afrique, notamment le directeur de Microsoft Africa, Cheick Modibo Diarra, Patrick Guillaumont du CERDI (France), Ji Hong Kim de l’institut coréen de développement, Alan Gelb de la Banque mondiale ainsi que des représentants de l’organisation mondiale du commerce, du département britannique du développement international (DFID) avaient participé à cette rencontre.