L’ADEA appelle à un renforcement des partenariats pour une éducation de qualité en Afrique

18/12/2008
Share |

16 décembre 2008 - La réunion de haut niveau pour l’éducation pour tous (EPT) s’est ouverte le 16 décembre 2008 à Oslo, en Norvège. Tenue tous les ans, la réunion vise le renforcement de la volonté politique afin d’accélérer les progrès vers l’éducation pour tous. L’ADEA, qui participe à la conférence, a organisé une rencontre juste avant l’ouverture, réunissant ministres africains de l’éducation et partenaires de la coopération au développement.  Modérée par la présidente du Bureau des ministres de la COMEDAF, Naledi Pandor, également Deuxième présidente de l’ADEA, la réunion visait à mobiliser les ministres et partenaires, tant pour la réalisation des objectifs EPT que pour la mise en œuvre de la Deuxième décennie de l’éducation pour l’Afrique de l’Union africaine, pour laquelle l’ADEA jour un rôle clé. 

Ahlin Byll-Cataria, Secrétaire exécutif de l'ADEA et Rita Bissounauth, de la division de l'éducation de la Commission de l'Union africaine ont fait des présentations qui ont été suivies de nombreuses interventions, tant des ministres africians que des partenaires au développement de l'éducation en Afrique.

Une quarantaine de participants à la réunion  EPT de haut niveau ont pris part à la rencontre, parmi lesquels les ministres de l'éducation du Bénin, du Burkina Faso, du Congo-Brazzaville, de Madagascar, du Mozambique, du Sénégal et de l'Afrique du Sud, l'Assistant Directeur Général pour l'éducation de l'UNESCO, Nicholas Burnett, plusieurs directeurs de l'UNESCO, ainsi que des représentants de diverses agences de coopération bilatérales et multilatérales dont l'UNICEF, l'ACDI (Canada), NORAD (Norvège), USAID, la France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Australie.