Pour sa Triennale 2017, l’ADEA mène 5 grandes consultations régionales

07/07/2016
Share |

Opening ceremony - Copyright: Ministry of Education and Professional Training, Gabon / Photo editing: ADEA

Les préparatifs de la prochaine Triennale de l’ADEA sont en pleine effervescence. Évènement international majeur sur l’éducation et la formation en Afrique, la Triennale 2017 de l’ADEA aura pour thème « Revitaliser l’éducation dans la perspective du Programme universel 2030 et de l’Agenda 2063 pour l’Afrique ».

Dans cette perspective, une série de conférences préparatoires a été programmée dans les cinq grandes régions d’Afrique :

  • Du 30 au 31 mai 2016, le Gabon a accueilli la première consultation, dédiée à la région de l’Afrique centrale, sur le thème de l’éducation à la paix et à la citoyenneté mondiale ;
  • Du 13 au 14 juin 2016, le Sénégal a abrité celle dédiée à la région de l’Afrique de l’Ouest, sur le thème de la promotion des sciences, des mathématiques et des technologies ;
  • Du 13 au 14 juillet 2016, le Maroc est l’hôte de la réunion ciblant l’Afrique du Nord, qui sera axée sur la promotion des sciences, des mathématiques et des technologies;
  • Du 27 au 28 juillet 2016, l’Angola accueille la réunion pour l’Afrique australe, sur le rôle de l’enseignement dans la renaissance culturelle africaine et les idéaux panafricains;
  • Enfin, du 22 au 24 août 2016, le Kenya abrite la consultation régionale pour la région de l’Afrique de l’Est, axée sur le rôle de l’éducation et de l’apprentissage tout au long de la vie dans le développement durable.

Au Gabon, où s’est tenue la toute première des consultations régionales fin mai dernier, l’événement était placé sous l’égide de Madame le ministre de la Culture, Paulette Mengue M'Owono, représentant le Premier ministre et chef du gouvernement gabonais, Daniel Ona Ondo, en présence notamment du ministre délégué chargé de l'Éducation et de la Formation professionnelle, Janvier Nguema Mboumba. D’autres ministres étaient aussi présents, ainsi que des parlementaires, des représentants d’organisations de la société civile, de la fédération gabonaise des associations de parents d’élèves, d’institutions intergouvernementales et d’organismes de coopération pour le développement présents en Afrique centrale (UNICEF et UNESCO notamment), outre l’équipe du Bureau du Groupe de la Banque africaine de développement au Gabon.

La délégation de l'ADEA à Libreville était composée du coordonnateur de la Triennale 2017, par ailleurs ex-ministre de l'Education du Sénégal,  Mamadou Ndoye ; de la coordonnatrice du pôle de qualité inter-pays sur l’éducation à la paix, Mary Kangethe ; et de Ramata Almamy Mbaye, responsable des relations extérieures et des partenariats stratégiques de l'ADEA. Ce fut l’occasion de souligner le rôle et la place éminents qu’occupe le Gabon dans le réseau de l’Association, à travers son ministre de l’Education, Janvier Nguema Mboumba, au leadership politique et professionnel reconnu.

Au terme de son intervention, Ramata Almamy Mbaye a réitéré le souhait de l'ADEA de voir le président gabonais Ali Bongo Ondimba se joindre aux chefs d'État qui présideront la prochaine Triennale de l’ADEA, en 2017.