Le FAD approuve un don 4,44 millions de $ pour appuyer la décentralisation au Niger

29/11/2006
Share |

Tunis, 29 novembre 2006 – Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), a approuvé, mercredi à Tunis, un don de 3,00 millions d’Unités de Compte (UC*), équivalant à  4,44 millions de dollars américains pour financer le  projet d’appui à la décentralisation au Niger.

Le projet vise à aider le pays à relancer la mise en oeuvre de la réforme à travers l’amélioration du cadre institutionnel et réglementaire, la réduction des facteurs de résistance au transfert des compétences de la tutelle aux entités décentralisées et le renforcement de leurs capacités respectives. L’objectif global est de promouvoir la gouvernance locale et le développement à la base pour  permettre au Niger de lutter efficacement, dans le cadre de sa stratégie de réduction de la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie de sa population.

Le projet s’articule autour des 3 composantes suivantes:

  • L’amélioration du cadre institutionnel de la décentralisation et soutien à l’appropriation, par la population, de la réforme ;
  • Le Renforcement des capacités de la tutelle et des entités décentralisées, et réduction des facteurs de résistance à la mise en œuvre de la réforme ;
  • L’appui à la gestion du projet.

Parmi d’autres bénéfices, le projet d’appui à la décentralisation veillera à ce que plusieurs femmes soient recrutées parmi le personnel devant former les administrations des 50 communes qui bénéficieront directement du financement du FAD.

Par ailleurs, le projet oeuvrera à la prise en compte des besoins des femmes (alimentation en eau, éducation de la petite fille, soutien à la production vivrière, amélioration de l’habitat, etc.) dans les 50 plans de développement communaux dont l’élaboration sera financée par le FAD. Il encouragera, en outre, les communes à contractualiser avec les organisations féminines pour la gestion de certaines activités et/ou entreprises municipales (Gestion de l’eau, des marchés, de la voirie, etc.).

Enfin, le projet contribuera au renforcement des capacités des femmes et de leurs organisations à travers leur participation effective dans les différentes sessions de formation qu’il financera en faveur des administrations déconcentrées et décentralisées, des tribunaux, des ONG, etc.

Le Gouvernement  du Niger, rappelle-t-on,  s’est engagé, en avril 2002, dans un processus de décentralisation et de promotion de la gouvernance locale afin de rendre davantage cohérente et efficace la mise en œuvre de stratégie de réduction de la pauvreté à travers la libération des énergies à la base et la mobilisation des ressources locales.

Le coût total du projet est évalué à 3,43 million d’uc. Le projet sera financé par le don du FAD à hauteur de 87,40% coût total du projet, net de taxes et de droits de douanes. Le reste du financement sera à la charge du Gouvernement nigérien, qui contribuera à hauteur de 12,60% du coût du projet, hors taxes, impôts et droits de douanes.

Les opérations du groupe de la BAD au Niger ont commencé en 1970.  A ce jour, les engagements cumulatifs de la Banque dans le pays sont de l’ordre de 476,7 millions de dollars américains  61 opérations.

Fiche de projet

  • Nom du Projet: Projet d’appui à la décentralisation
  • Lieu d’implantation: Territoire national
  • Organe d’exécution: Haut Commissariat à la Modernisation de l’Etat (HCME): BP:12 900 Niamey - Tel: +227) 20 73 54 67 - E-mail: hcrad@intnet.ne
  • Date prévisionnelle de démarrage: Février 2007
  • Durée: 24 mois

* 1 UA = 1.48004 US$ as at 29/11/2006

CONTACT: Mansour Ndir – Tél.: +216 71 10 31 95 – E-mail: m.ndir@afdb.org


Contact

Mansour Ndir Téléphone: +216 71 10 31 95