Le FAD accorde 15,6 millions de dollars pour l'Université virtuelle africaine

21/12/2011
Share |

Le conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé un don de 15,6 millions de dollars EU sur son guichet concessionnel, le Fonds africain de développement (FAD), pour aider à renforcer la capacité de l'Université virtuelle africaine (UVA).

Agnès Soucat, directrice du département du développement humain de la Banque, a déclaré : «L’un de nos objectifs de développement humain est d'accroître l'accès à l'enseignement supérieur à travers les technologies de l’information et de la communication (TIC), et d’aider les institutions africaines à bénéficier de la production et de la distribution mondiales de savoir, et à y contribuer». «En aidant à renforcer les capacités de l'Université virtuelle africaine, c’est précisément ce que nous faisons. Le soutien financier du Groupe de la BAD, à travers ce don du FAD, s’inscrit dans la ligne du nouveau modèle d’éducation en Afrique que défend la Banque. »

La transformation des économies africaines en économies du savoir exigera des investissements accrus dans l'enseignement supérieur. La plupart des pays africains n'ont pas la capacité de construire les campus universitaires traditionnels nécessaires pour absorber les demandes importantes et croissantes de l'enseignement supérieur.

L’Université virtuelle africaine a obtenu le premier prix de la meilleure initiative émergente décerné par Education-portal.com, aux Etats-Unis d’Amérique. Elle a formé plus de 40.000 diplômés à travers l'Afrique et mis en place le plus grand réseau d’enseignement à distance et d’apprentissage en ligne, dans plus de 27 pays en Afrique sub-saharienne. En 2004, la Banque africaine de développement a fourni 7,3 millions de dollars EU à l'UVA pour créer des centres ouverts d’enseignement à distance et d’apprentissage en ligne, relier les institutions partenaires de l’UVA et élaborer des programmes de formation des enseignants.

A ce jour, l'UVA est un bien public régional, composé de 10 centres ouverts d’enseignement à distance et d’apprentissage en ligne. Il dispose également d’un portail interactif en ligne, riche de  219 modules de cours de mathématiques et de sciences, de formation pédagogique, des compétences de base en TIC et d'intégration des cours de TIC. Les étudiants peuvent utiliser gratuitement les matériels, qui sont disponibles en anglais, français et portugais. Le portail est actuellement utilisé par des étudiants de 142 pays.

Le don du FAD servira à financer la création de 12 nouveaux centres ouverts d’enseignement à distance et d’apprentissage en ligne. Il servira également à mettre à niveau 15 centres d’apprentissage en ligne et les services de 27 institutions partenaires de l’Université virtuelle africaine, de développer la capacité en technologies de l’information et de la communication, de renforcer les programmes de sciences et technologie, et de former le personnel pour élaborer les différents programmes des cours d’enseignement à distance et d’apprentissage en ligne. L’un des principaux résultats attendus du projet sera d'augmenter le nombre de femmes qualifiées dans les disciplines scientifiques dispensées par les établissements partenaires de l’UVA.

A propos de l'Université virtuelle africaine

L’UVA est un réseau d'éducation supérieure en ligne qui utilise une combinaison de programmes ouverts de formation à distance et en ligne. L’UVA vise à offrir, au niveau du premier et du second cycles du supérieur, un enseignement de qualité en passant par des universités africaines déjà en place. Un des objectifs est d’accroître le nombre d’étudiants. L’UVA a été créée en 1997 par la Banque mondiale pour  améliorer l'accès à un enseignement de qualité grâce à l'utilisation des TIC. Basée au Kenya, elle est aujourd'hui une organisation intergouvernementale panafricaine. Elle a des campus ou des institutions partenaires dans neuf pays anglophones, neuf pays francophones et quatre pays lusophones d’Afrique.