Le Fad œuvre pour la bonne gouvernance en Tanzanie

13/12/2004
Share |

Le don de 4,797 millions d’unités de compte (7 millions de $ EU) approuvé aujourd’hui par le Fad servira à appuyer les réformes prévues au titre du Prêt d’appui à la réduction de la pauvreté (PARP), une opération d’appui budgétaire approuvée par le conseil d’administration du Fad en octobre 2004.

Le projet contribuera à accélérer la croissance économique en Tanzanie en améliorant la gestion des finances publiques et en renforçant l’efficacité du secteur juridique et de l’appareil judiciaire à Zanzibar, où il renforcera les bonnes pratiques de gouvernance des entreprises.

À cet égard, le projet vise à contribuer à la mise en place d’un système de passation des marchés publics transparent et professionnel. À cet effet, le projet mettra à disposition des fonds pour une assistance technique, la formation de fonctionnaires et l’acquisition de matériel informatique. L’assistance technique sera principalement axée sur des services de conseil visant la création d’une Autorité de réglementation des marchés publics et d’une Autorité d’appel des marchés publics, la définition d’une stratégie de lutte contre la corruption dans les marchés publics, la mise en place d’un système intégré de gestion (SIG), l’élaboration d’un plan de service pour les agents chargés des marchés publics et la mise en place d’un organisme professionnel de passation des marchés publics. Le projet financera également des programmes de formation de courte et longue durée à l’intention des fonctionnaires chargés des marchés publics, de même que l’acquisition de matériel informatique afin de faciliter le fonctionnement du SIG.

Le don vise d’un autre côté à aider le gouvernement révolutionnaire de Zanzibar à améliorer le secteur judiciaire ainsi que la gestion des finances publiques. Les ressources serviront au financement des services de conseil requis pour la révision du décret sur les sociétés et à une large diffusion, auprès des pouvoirs publics et des parties prenantes, de la Loi et de la réglementation sur les marchés publics ainsi que de la Loi sur l’administration financière. En outre, le projet financera la formation du personnel judiciaire et juridique, des fonctionnaires chargés des marchés, des comptables et des auditeurs, et des responsables de la gestion de la dette. Des ressources seront également mises à disposition pour l’acquisition de matériel informatique.

Les opérations du Groupe de la Banque africaine de développement en Tanzanie ont débuté en 1971. A ce jour, ses engagements y sont de 1,2 milliard de $ EU (1 300 milliards TZS) pour 90 opérations.

Le projet en bref

- Source de financement: Fad + gouvernement

- Date probable de démarrage et durée: avril 2005, 36 mois

- Agence d’exécution: ministère des Finances, B.P. 9111, Dar es-Salaam, Tanzanie, Tél: (255) 22-211-1174/6, Fax: (255) 22-211-0326

- Services de conseils requis: des services de conseil seront requis pour les activités suivantes: i) revue de la Loi sur la passation des marchés publics ; ii) mise en place d’une autorité réglementaire ; iii) préparation de dossiers types d’appel d’offres, de directives et manuels d’utilisation suivie de leur traduction en kiswahili ; iv) création d’une autorité d’appel des marchés publics ; v) élaboration d’une stratégie de lutte contre la corruption ; et vi) mise en place d’un cadre de service pour le personnel des marchés publics et création d’un organisme professionnel de passation des marchés. Composante Zanzibar: revue du décret sur les sociétés.

Media contact:

Chawki Chahed – Tél.: +216 71 10 27 02 – E-mail: c.chahed@afdb.org


Contact

Chawki Chahed Fax: +216 71 10 27 02