Don de $29,42 millions du Fad pour combattre le VIH/SIDA dans les pays de la SADC

31/05/2006
Share |

Tunis, 31 mai 2006 – La campagne pour combattre la propagation les maladies transmissibles telles que le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme au sein de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) a reçu un appui majeur de la part du Groupe de la Banque Africaine de développement.

Le conseil d’administration du fonds Africain de développement (Fad), le guichet concessionnel du Groupe de la Bad, a approuvé mercredi un don de 20 millions d’unités de compte (UC*), équivalent à 29,42 millions de $EU, pour financer la lutte contre  ces  maladies transmissibles en Afrique australe.

Le projet sera exécuté à travers huit pays de la SADC qui sont éligibles pour les interventions du Fad: l’Angola, de la République démocratique du Congo, du Lesotho,  du Malawi, du Mozambique, de la Tanzanie, de la Zambie et du Zimbabwe.

Le projet vise à contribuer à l’intégration régionale par l’harmonisation des programmes de lutte contre les maladies transmissibles telles que le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme) dans la région de la SADC. L’objectif est d’ atteindre, d'ici à 2020, un niveau de santé acceptable pour tous les citoyens de l’ensemble des Etats membres de la SADC, dans le cadre de l'objectif de "Santé pour Tous".

Les résultats escomptés du projet comprennent:

  • L’amélioration de la capacité du secrétariat de la SADC à harmoniser les politiques, les protocoles et directives de lutte contre les maladies transmissibles ;
  • L’amélioration de la capacité à mettre en oeuvre les politiques, protocoles et directives harmonisés dans les états membres de la SADC ;
  • La mise en service d’un système régional efficace de surveillance des maladies transmissibles ;
  • L’accès accru et durable aux médicaments essentiels ;
  • La généralisation des meilleures pratiques concernant les orphelins et enfants vulnérables (OEV) dans les états membres.

Le coût total du projet est estimé à 22,226 millions d'UC (environ 32,70 millions des $EU). Le don du FAD financera l'assistance technique, les équipements, le mobilier de bureau, les services de consultants, la formation, les charges récurrentes, les médicaments ainsi que les coûts de production des différentes publications du projet, soit l'équivalent de 90% du coût du projet.

La SADC financera les coûts de fonctionnement, le loyer des bureaux et les coûts de transport local qui totalisent 2,226 millions d'UC, soit 10 % du coût total du projet.

* 1 UC = 1,47106 $EU au  01/05/2006


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12