Le FAD appuie les réformes économiques du Mozambique

01/12/2004
Share |

C’est pour alléger les contraintes budgétaires de l’État qui demeurent un défi majeur pour le pays que le conseil d’administration du Fonds africain de développement (Fad) a approuvé le 1er décembre 2004 à Tunis, un prêt de 30 millions d’unités de compte (50 millions de dollars EU) pour financer la deuxième phase du Programme de relance économique, bonne gouvernance et de réduction de la pauvreté (PRE-BGRP II).

Le PRE-BGRP II a pour objectif d’aider le gouvernement à mettre en œuvre sa stratégie de réduction de la pauvreté afin d’accélérer la croissance, faire reculer davantage la pauvreté et améliorer la durabilité du développement en vue d’atteindre les Objectifs de développement du millénaire (ODM).

Le prêt servira à appuyer les réformes économiques en mettant un accent particulier sur les trois principaux domaines suivants:

- l’approfondissement de la politique macroéconomique, en particulier la mobilisation des recettes fiscales et le contrôle des dépenses, ainsi qu’un meilleur ciblage des dépenses favorables aux pauvres, en vue d’accélérer le rythme de la croissance ;

- le renforcement des structures organisationnelles, notamment les capacités administratives et l’ensemble des mesures incitatives de la fonction publique, afin d’améliorer l’efficacité des dépenses publiques et de moderniser la prestation des services ;

- l’amélioration des procédures en matière de bonne gouvernance, grâce à la modernisation du cadre juridique et judiciaire afin de rendre transparente l’application du code du commerce, et réduire ainsi les coûts de l’activité commerciale ; le renforcement de la responsabilité et la lutte contre la corruption, en particulier en matière de passation des marchés, seront également concernés.

Dans l’ensemble, les réformes proposées permettront de renforcer l’économie du pays et d’améliorer la capacité du gouvernement à réduire la pauvreté grâce à l’amélioration de l’efficacité des dépenses du secteur public. En outre, la promotion de la bonne gouvernance contribuera à attirer des flux d’investissement direct étranger.

Les opérations du Groupe de la Banque africaine de développement au Mozambique ont commencé en 1977. A ce jour, les engagements du Groupe de la Banque dans le pays s’élèvent à plus de 1,2 milliard de dollars EU pour 84 opérations.

Le projet en bref

- Nom du programme: Programme de réforme économique et de bonne gouvernance pour la réduction de la pauvreté

- Emprunteur: Gouvernement du Mozambique

- Lieu d’implantation: À l’échelle nationale

- Organe d’exécution: Ministère du Plan et des Finances

- Sources de financement: Fad, FMI, AID, Bilatérales

Media contact:

Martin Kakra-Kouame – Tel.: +216 71 10 23 96 – E-mail: m.kakra-kouame@afdb.org


Contact

Martin Kakra-Kouame Téléphone: +216 71 10 23 96