Le FAD appuie la bonne gouvernance au Malawi

06/10/2004
Share |

Le conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD) a approuvé le 6 octobre 2004 à Tunis un prêt de 12 millions d’unités de compte (UC), équivalant à 17,63 millions de dollars EU pour l’exécution du programme de réforme destiné à promouvoir la bonne gouvernance dans le secteur public.

Le prêt servira à appuyer un programme destiné à renforcer la responsabilité et la transparence dans le secteur public et à soutenir des réformes juridiques ciblées. Celles-ci portent sur l’accès à la justice, la lutte contre la corruption et l’accélération du processus de réforme du droit. L’objectif du programme est de permette au Malawi, à travers l’exécution rigoureuse du programme, de s’engager sur la voie d’une croissance économique de plus en plus forte et de la réduction de la pauvreté.

Le programme contribuera à favoriser la responsabilité et la transparence dans le système de gestion des finances publiques grâce aux mesures spécifiques suivantes:

- la responsabilisation accrue dans la formulation et l’exécution du budget,

- le renforcement du suivi et du contrôle budgétaires,

- le recouvrement des recettes et à la prévisibilité des ressources,

- la prévention de la corruption et de la fraude grâce à un système transparent de passation des marchés.

Le prêt soutiendra également des améliorations dans le cadre actuel qui régit la promotion de l’État de droit et l’accès à la justice, grâce au renforcement des organes de surveillance, à la poursuite du processus de réforme du droit, à la facilitation de l’accès à la justice pour les pauvres et à l’amélioration de la détection et de la poursuite des cas de corruption et de fraude.

Les opérations du Groupe de la Banque au Malawi ont commencé en 1969. Le montant des engagements du Groupe s’y élève à 770 millions de dollars EU (83 milliards MWK) pour 81 opérations.

Fiche résumé de projet

- Titre du programme: Prêt d'appui à la bonne gouvernance

- Durée du prêt: Cinquante ans, y compris un différé d'amortissement de dix ans.

- Acquisition de biens et services:

o Les importations par les institutions de l’État et le secteur public dont la valeur dépasse 2 millions d’UC se feront par appel d’offres international, tandis que celles dont la valeur est inférieure à ce montant se feront par consultation de fournisseurs à l’écheloninternational.

o Assistance technique: l’étude visant à définir des critères transparents pour l’octroi d’exonérations de droits de douane ; la préparation du plan stratégique pour le Bureau national d’audit ; la préparation du plan stratégique pour la Commission du droit

- Organe d’exécution: Ministère des Finances, P.O. Box 30049, Capitale Lilongwe, Malawi - Fax: (265) 789 173 Tel: (265) 1 789 355.

.

Media contact:

Martin Kakra-Kouame

m.kakra-kouame@afdb.org

+216 71 10 23 96


Contact

Martin Kakra-Kouame Téléphone: +216 71 10 23 96