Le FAD renforce les services de santé en Sierra Leone avec un don de 25 millions de $

07/09/2005
Share |

Tunis, le 7 septembre 2005 – Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement (Fad), le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (Bad), a approuvé mercredi à Tunis,  un don de 17 millions d’UC*, l’équivalent de US$ 24,81 millions  au Gouvernement de Sierra Leone pour financer le projet de renforcement des services de santé des districts dans le pays.

Le projet vise à améliorer la situation sanitaire de tous les Sierra léonais et de permettre au pays d’atteindre les Objectifs de Développement du Millénium (ODM) en matière de santé en améliorant l’accès aux services de santé aux populations vivant dans les districts de Bonthe, Bo, Kenema, Port Loko et de Tonkolili.

Ce financement aidera le gouvernement à réduire la mortalité infantile (ODM 4), améliorer la santé Maternelle (ODM5) et à lutter contre le VIH/SIDA, le paludisme et autres maladies (ODM 6).

Le projet sera réalisé selon les axes suivants:

  • Le Renforcement des systèmes de santé des districts ;
  • Le Renforcement du Programme de protection maternelle et infantile ;
  • La Gestion du projet.

Les bénéficiaires représentent près de 45 % de la population totale estimée à 4,8 millions en 2002. Ce sont principalement des agriculteurs, des éleveurs, des petits commerçants, notamment une main-d’œuvre non qualifiée et non spécialisée, des chômeurs, des orphelins de guerre et des ménages dirigés par des femmes. La majorité des bénéficiaires dans les districts cibles sont des femmes constituant plus de 60 % de la main-d’œuvre dans l’agriculture de subsistance.

Le coût total du projet est estimé à 18,9 millions d’UC, soit l’équivalent de  US$ 27,59 millions.  Le don du FAD servira à financer 90 % du coût.

Les opérations du Groupe de la BAD en Sierra Leone ont commencé en 1967. A ce jour, le montant des engagements du Groupe de la BAD en Sierra Leone s'élève à US$ 353 millions pour 37 opérations.