Le Fad soutient la réforme du secteur public au Mozambique

22/06/2005
Share |

Tunis, le 22 juin 2005 – Le Fonds africain de développement (Fad), le guichet concessionnel du groupe de la Banque africaine de développement (Bad), aidera le Mozambique à améliorer l’efficacité des services gouvernementaux à travers un soutien institutionnel à la réforme du secteur public.

Dans cette perspective, le Conseil d’administration du Fad a approuvé aujourd’hui à Tunis un don de 2,126 million d’unités de compte (UC*), soit 3, 135 million de dollars EU,  pour financer le projet d’appui institutionnel à la réforme du secteur public dans le pays. 

Le projet contribuera à améliorer l’environnement de la gouvernance et favoriser la satisfaction d’une condition fondamentale de croissance et de réduction de pauvreté. Plus spécifiquement les objectifs du projet sont d’améliorer la prestation des services par le biais de la décentralisation et de la restructuration institutionnelle et de rehausser la qualification professionnelle dans le secteur public.

Le projet comprend deux composantes:

-  La création de six guichets uniques qui contribueront à améliorer la prestation de services par le biais de la décentralisation et de la restructuration institutionnelle

-  Les activités de formation mises en place par l’Institut supérieur d’administration publique (ISAP) à l’intention des cadres supérieurs de la fonction publique.

Les deux composantes contribueront au renforcement des capacités du secteur public et à la réalisation du programme de réforme du secteur public lancé par le gouvernement.

La création de six guichets uniques bénéficiera en priorité aux citoyens et aux entreprises car ils permettront de réduire le coût des transactions et d’offrir de meilleures commodités.

La décentralisation des services permettra en outre de réduire les effectifs pléthoriques actuels de certains services basés à Maputo la capitale et d’améliorer les conditions générales de travail et le niveau d’efficacité des fonctionnaires. Les principaux bénéficiaires des activités de formation du projet seront les fonctionnaires qui occupent des postes de direction aux niveaux central et provincial.

Le secteur public a un rôle crucial, s’agissant notamment de la fourniture efficace de services sociaux et de la mise en place de cadres stratégiques et institutionnels susceptibles de favoriser la croissance et de générer des emplois. Le soutien de la Banque participera à promouvoir les capacités, la transparence et la responsabilisation au niveau du secteur public.

Les opérations du Groupe de la Banque au Mozambique ont commencé en 1977. A ce jour, les engagements de la Banque dans ce pays s’élèvent à 782 millions d’UC, l’équivalent de 1, 2 milliards de $ EU pour 85 opérations dans le pays.

Fiche résumé de projet

-  Source de financement: Fad + gouvernement

-  Date probable de démarrage et durée: Août 2005, 36 mois

-  Agence d’exécution: Ministère de l’Administration publique

-  Acquisition de biens et services: Toutes les opérations d’acquisition de biens, de travaux, de services et de consulting se feront conformément aux règles de procédure pour l’acquisition des biens et services de la Banque

*1UC = 1,47495 $EU au 01/06/05


Contact