Le FAD soutient la lutte contre le VIH/sida auprès des populations réfugiées en Afrique de l’Ouest

29/09/2004
Share |

Pour alléger la souffrance des réfugiés, le Fonds africain de développement (FAD) a approuvé un projet d’appui à un programme sous-régional en faveur des réfugiés, des populations déplacées à l’intérieur de leurs pays et de leurs communautés d’accueil dans les pays du bassin du fleuve Mano et en Côte d’Ivoire. Un don de 3, 4 millions de dollars EU soutiendra ce programme.

Le projet est aidera les pays du bassin du fleuve Mano et la Côte d’Ivoire à atteindre le 6e des Objectifs de développement du Millénaire (ODM), qui vise à enrayer et à inverser la tendance de la propagation du VIH/SIDA à l’horizon 2015.

Les deux principales composantes du projet sont le renforcement des capacités de prévention, de maîtrise et de traitement des Infections sexuellement transmissibles/VIH/sida et la promotion de la coordination multisectorielle et sous-régionale des activités de lutte contre les IST/VIH/sida.

Les quatre pays bénéficiaires du projet se sont engagés à s’attaquer collectivement au VIH/sida, qui est devenu un problème majeur de développement. L’appui du FAD au programme couvrira quatre des neuf localités frontalières situées dans les pays de l’Union du fleuve Mano (UFM) et l’ouest de la Côte d’ivoire. Ces zones sont caractérisées par un afflux massif de réfugiés, de personnes déplacées et de populations en transit.

Les principaux bénéficiaires du projet seront les réfugiés, les personnes déplacées et leurs communautés d’accueil. Le nombre total de bénéficiaires de l’intervention du FAD dans les quatre zones d’implantation est évalué à 1 million, dont 35 % de ménages dirigés par des femmes et près de 50 % d’enfants.

Le renforcement des activités de prévention, de lutte et de prise en charge du VIH/sida/IST ciblera en grande partie les femmes. Celles-ci vont également bénéficier de transfusions sanguines sécurisées et de services de santé améliorés. Les prestataires de soins de santé impliqués dans la lutte contre le VIH/SIDA dans les pays bénéficiaires acquerront des compétences en matière de prévention, de lutte, de prise en charge et de traitement des IST/VIH/SIDA. Enfin, les activités menées dans le cadre de ce projet favoriseront la collaboration inter pays et un partenariat sous-régional plus fort pour lutter contre le VIH/SIDA.

Fiche résumé de projet

- Lieux d’implantatation: Danané (Côte d’Ivoire), Nimba (Liberia), Gueckedou (Guinée) et Kenema (Sierra Leone)

- Source de financement: Fad + Fonds global + gouvernements

- Date probable de démarrage et durée: janvier 2005, 3 ans

- Agence d’exécution: Secrétariat exécutif de l’Union du fleuve Mano, Delco House, 12 Light foot Boston Street, 133 PM Box, Freetown, Sierra Leone, Tél: +232-226.863, Fax: +223-226-883, Email: mruhq@yahoo.com

Media contact:

Sabrina Hadjadj-Aoul

s.hadjadjaoul@afdb.org

+216 71 10 36 98


Contact