Le Fad soutient la modernisation du contrôle des dépenses publiques au Bénin

29/06/2005
Share |

Tunis, le 29 juin 2005 – Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement (Fad), le guichet concessionnel du groupe de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé mercredi à Tunis un prêt accordé au Bénin de 2,5 millions d’Unités de compte (UC*) équivalant à 3,7 millions de dollars EU pour financer le Projet d’appui aux institutions de contrôle (PAIC).

Ce projet a pour objectif principal d’améliorer la gestion des dépenses publiques en vue de contribuer à la réduction de la pauvreté. Plus spécifiquement le projet aura pour but de renforcer, rationaliser et accroître l’efficacité du contrôle interne avec des procédures simplifiées et une meilleure définition des attributions des différentes structures de contrôle, ainsi que le contrôle externe et enfin d’accroître les capacités techniques du contrôle parlementaire sur la gestion du Gouvernement.

Le projet  comprend trois composantes clés:

-  Appui aux Institutions de contrôle interne a priori

-  Appui aux Institutions de contrôle interne a posteriori

-  Renforcement des Institutions de contrôle externe

Le projet répondra aux besoins urgents de renforcement des capacités et de modernisation des instruments de contrôle des dépenses publiques exprimés par certains ministères et institutions locales pour renforcer le développement socio-économique du pays. Les bénéficiaires prioritaires du projet sont la Direction du Contrôle Financier et ses délégations départementales,  l’Inspection Générale des Finances, les Directions des Inspections et vérification interne, la Cour suprême (Chambre des Comptes) et l’Assemblée nationale, (Commission des Finances et des échanges et Secrétariat Général Administratif).

La mise en oeuvre du projet permettra au Bénin de disposer d’une capacité accrue en compétences et d’outils de gestion moderne. De ce fait, le projet devrait entraîner une amélioration durable de la qualité de la gestion économique et financière de l’Etat, et la disparition progressive des pratiques frauduleuses au niveau des gestionnaires et des régisseurs dans les ministères et autres organismes publics. De plus, en renforçant les capacités et l’efficacité des organes de contrôle, le projet devrait favoriser une exécution intègre des programmes du Gouvernement consacrés aux secteurs sociaux et par conséquent avoir des impacts économiques et sociaux positifs indéniables pour le pays.

Les opérations du Groupe de la Banque au Bénin ont commencé en 1972. A ce jour, le montant des engagements du Groupe au pays s'élève à  615 millions de $ EU  pour 70 opérations.

Fiche résumé de projet

-  Source de financement: Fad + Danemark , Gouvernement du Bénin

-  Date probable de démarrage et durée: Janvier 2006 – 36 mois.

-  Agence d’exécution: Coordination des Actions de réformes (CAR) Ministère des Finances et de l’Economie Tél: (229) 300217 Fax: (229) 301851

-  Acquisition de biens et services: Le consultant sera recruté par appel à la concurrence, sur la base d’une liste restreinte, conformément aux Règles de procédure du  Groupe de la Banque.

CONTACT: Sabrina Hadjadj Aoul– Tél.: +216 71 10 36 98 – E-mail: s.hadjadjaoul@afdb.org


Contact