AEC 2014 : Abdoulaye Seck et Rajlakshmi Dé, lauréats de la ‘’Meilleure communication’’

03/11/2014
Share |

Les chercheurs universitaires Abdoulaye Seck et Rajlakshmi Dé, sont les lauréats du ‘’Prix de la meilleure communication’’  décerné par les organisateurs de la 9 ème édition de la Conférence économique africaine (AEC),  dont les travaux ont pris fin, le lundi 3 novembre, à Addis Abeba (Ethiopie).

Ils ont été  récompensés pour la « qualité de leurs communications » présentées lors de  la conférence qui avait pour thème «  Savoir et innovation pour la transformation de l’Afrique ».

Abdoulaye Seck est l’auteur de la communication intitulée « La diffusion de la technologie à l’échelle mondiale a-t-elle bénéficié à la croissance des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine ? », tandis que l’autre récipiendaire a traité du thème : «  Conditions optimales pour l’innovation : données recueillies dans des entreprises au Kenya et en Ouganda ».

Un certificat d’excellence leur a été remis lors de la séance de clôture de la conférence en présence des représentants du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), du  Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), initiateurs de la rencontre.

Les deux lauréats ont été choisis parmi un groupe de sept chercheurs universitaires qui ont aussi présenté des communications lors de la conférence.

Le comité d’évaluation s’est surtout basé sur les réactions des participants qui ont suivi les exposés lors des séances parallèles  organisés dans le cadre de la conférence. Un questionnaire avait été remis aux participants pour choisir la meilleure communication.

Abdoulaye Seck s’est dit être « honoré » par cette distinction  qui « l’incite à redoubler d’efforts pour contribuer par la réflexion, à trouver des solutions aux défis économiques qui assaillent le continent ».

La conférence de cette année a enregistré  30 exposés présentés lors des séances parallèles qui se sont tenues durant les trois jours des travaux.

Cette 9e édition de la Conférence a réuni des décideurs politiques, chefs d’entreprises, économistes et universitaires venus du monde entier.

Organisée chaque année par la BAD, la CEA et le PNUD, elle offre l’occasion d’étudier la façon de mettre à profit le savoir et l’innovation pour la transformation économique du continent.