La BAD-ACBF : 20 années au service du renforcement des capacités

Share |

De: 08/02/2011
A: 09/02/2011
Lieu: Kigali, Rwanda

La Banque africaine de développement (BAD) et les membres fondateurs de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) participeront, les 8 et 9 février 2011, à Kigali, au Rwanda, au Sommet marquant le 20e anniversaire de l’ACBF. Ce Sommet aura pour thème « L’avenir de l’Afrique, c’est maintenant le rôle capital du renforcement des capacités ».

La délégation de la BAD sera conduite par le président Donal Kaberuka, accompagné par l’économiste en chef, Mthuli Ncube, et des membres de plusieurs départements de la Banque. Le 9 février 2011, le président prononcera un discours sur « l’engagement à la cause des capacités ».

En application de sa stratégie de développement des capacités, la BAD a constamment soutenu les opérations de l’ACBF, et compte sur le resserrement du partenariat pour l’avenir. Depuis le lancement de l’ACBF, les contributions et engagements de la BAD s’élèvent à 36 millions de dollars EU au total, avec un don récent de 12 millions de dollars EU. Dans le même temps, l’ACBF  a exécuté 238 programmes et projets dans 44 pays africains.

L’ACBF a apporté une contribution considérable au renforcement des capacités en Afrique. Elle a été en première ligne pour la consolidation des capacités locales en matière de formulation des politiques de développement.  Elle a amélioré l’interface entre le secteur public, le secteur privé et la société civile, et a contribué à inverser le sens de la fuite des cerveaux ainsi qu’à une utilisation effective des compétences existantes.

De fait, le 20e  anniversaire est un jalon important dans la vision stratégique de l’ACBF. Il vise à rajeunir et redynamiser, au plus haut niveau des instances de décision, l’engagement au renforcement des capacités sur le continent africain. L’évènement servira également de plateforme pour le partage des leçons et des bonnes pratiques dans le domaine du renforcement des capacités, et pour sensibiliser davantage les parties concernées sur le rôle capital des capacités dans le développement économique et social.

Sont attendus au Sommet environ 500 participants, au nombre desquels d’éminentes personnalités telles que Paul Kagamé, président de la République du Rwanda, Meles Zenawi, Premier ministre de la République démocratique fédérale d’Ethiopie, Raila Odinga, Premier ministre du Kenya, Gilbert Houngbo, Premier ministre de la République du Togo, et Jean Ping, président de la Commission de l’Union africaine. En outre, plusieurs ministres des finances et du plan ainsi que des partenaires au développement assisteront au Sommet.


Sections Connexes

Contact