La BAD et le Bénin signent un accord de 19 milliards de francs CFA pour appuyer les filières lait et viande

20/02/2009
Share |

Tunis, le 20 février 2009- Le Groupe de  la Banque africaine de développement (BAD) et la République du Bénin ont signé vendredi à Tunis, un accord pour un prêt du Fonds africain de développement (FAD) de 25 millions d'unités de compte (UC *), soit 37 millions de dollars EU (19 milliards de francs CFA) pour financer un projet d’appui aux filières lait et viande (PAFILAV) au pays.

La vice-présidente de la BAD chargée des opérations sectorielles, Zeinab El-Bakri, qui a signé pour le compte de l’institution bancaire, a déclaré que le projet s’insère parfaitement dans la stratégie de croissance pour la réduction de la pauvreté pour 2007-2009 du Bénin, qui met l’accent sur les politiques de diversification, en vue d’accélérer la croissance économique, de promouvoir la bonne gouvernance et de renforcer le secteur social pour soutenir la lutte contre la pauvreté et le développement humain durable.

Le projet s’inscrit également dans la stratégie d’appui à la lutte contre la pauvreté du Groupe de la Banque qui vise à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement dans les délais impartis.

«Je voudrais, à travers vous, inviter le gouvernement du Bénin à accorder une attention particulière au démarrage du projet dans les délais prévus », a déclaré Mme Bakri, tout en soulignant « l'importance capitale de la célérité avec laquelle les conditions nécessaires à la mise en œuvre du projet seront remplies ».

Pour sa part, l'ambassadeur du Bénin au Maroc, Bio Toro Orou Guiwa, qui a signé l'accord pour son pays, a félicité la Banque pour son ferme soutien à son pays, ajoutant que le gouvernement œuvrait toujours pour que ces ressources soient utilisées pour améliorer les conditions de vie des populations.

Le Projet national d’appui aux filières lait et viande (PAFILAV) s’étend sur les principaux bassins de production et couvre tous les maillons de la filière. Le projet travaillera prioritairement avec les acteurs les plus motivés de la filière. La mise en œuvre de ce projet permettra d’augmenter la production au niveau des filières lait et viande, de réduire substantiellement la dépendance alimentaire du Bénin vis-à-vis de l’extérieur et d’accroître la compétitivité de ces filières. L’impact du projet sur les bénéficiaires se traduira par: l’augmentation du revenu des acteurs de ces deux filières notamment les femmes ; par l’amélioration de l’état nutritionnel des bénéficiaires, surtout chez les groupes vulnérables ; et par l’amélioration des conditions de vie des populations rurales.

La Banque est actuellement le principal partenaire technique et financier dans le sous-secteur de l’élevage au Bénin. Elle a financé le développement de l’élevage dans le pays à travers les deux phases du Projet de développement de la production animale et le Projet de développement de l’élevage phase III.

Le projet s’insère dans le cadre de la Stratégie de croissance pour la réduction de la pauvreté (SCRP 2007-2009) qui met l’accent sur les politiques de diversification en vue d’accélérer la croissance économique, de promouvoir la bonne gouvernance et de renforcer le secteur social pour soutenir la lutte contre la pauvreté et le développement humain durable.

Le projet s’étendra sur une période de 6 ans (2009-2014) pour un coût de 31,06 millions d’UC, soit 46,12 millions de dollars EU ou 23,72 milliards de FCA.

 

___________________________________________________

* 1 UC = 1, 49129 dollars US = 763,606 FCFA au 20/02/2009


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12