La BAD et la BOAD signent un accord financier de 28,7 milliards de FCFA

22/07/2008
Share |

La BAD et la BOAD signent un accord financier de 28,7 milliards de FCFA

Tunis, le 22 juillet 2008 – Le Groupe de la Banque africaine de Development (BAD)  et la Banque ouest- africaine de développement (BOAD), ont signé lundi à Tunis, un accord financier portant sur une participation au capital, une ligne de crédit et un appui institutionnel, d'un montant de 28,7 milliards de FCFA.

Le soutien financier vise à fournir une assistance à la BOAD pour  renforcer ses capacités financières et institutionnelles, afin de consolider son rôle  d’intermédiaire financier sous-régional. Le paquet financier de la BAD comprend 2 milliards de francs CFA de participation à l’augmentation de capital de la BOAD, 26,240 milliards de F CFA de ligne de crédit et 549 millions de FCFA pour le programme d'investissement 2006-2010 de la BOAD.

Les cosignataires du document sont le vice-président de la BAD chargé des opérations, de l’’infrastructure, du secteur privé et de l’intégration régionale, M. Mandla Gantsho et le président de la BOAD, M. Abdoulaye Bio-Tchané.

Dans une déclaration consécutive à la signature, M. Gantsho a qualifié la BOAD d’institution sous-régionale financière de développement de haute-performance qui a exécuté avec succès, sa mission de financer le développement des Etats membres de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine)  et a exprimé l'espoir que cette assistance permettra à la BOAD d’augmenter ses activités pour épauler la croissance économique dans ses pays membres.

L’accord  a été approuvé par le conseil d’administration du Groupe de la BAD, le 30 janvier 2008. Ce soutien financier est en cohérence avec les objectifs du NEPAD.  A cet effet, l’appui institutionnel apporté par la Banque est complémentaire à celui mis en place par les autres partenaires au développement.

La ligne de crédit  financera des sous-projets des secteurs de l’agro-industrie, des industries manufacturières, des mines et des services (hôtellerie, télécommunications). Les investissements généreront de nombreux avantages économiques qui se traduiront par la création d’emplois, l’augmentation de la valeur ajoutée de la production et le développement des exportations des Etats membres. Sur le plan économique, la contribution attendue de ces investissements est l’amélioration des conditions de vie des populations des Etats membres où seront implantées les unités créées.

L’appui institutionnel permettra à la BOAD de mettre en place de bonnes pratiques de gestion qui contribueront à améliorer ses performances financières et elle deviendra un partenaire au développement de la Banque en matière de financement du développement, en assurant le relais de l’intermédiation bancaire du secteur privé dans la zone UEMOA.

L’UEMOA a été créé par un traité signé à Dakar au Sénégal le 10 janvier 1994, par les chefs d'Etat et de gouvernement du Bénin, du Burkina Faso,  de la Côte d’ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo. Le 2 mai 1997, la Guinée-Bissau est devenue le huitième état membre de l’Union.

Contacts:

  • Onike Nicol-Hourra, o.nicol@afdb.org, +216 71 10  32 27
  • Département du secteur privé – Tel.: +216 71 10 28 43 – Fax: +216 71 83 41 78 – E-mail: private-sector@afdb.org
  • Unité des relations extérieures et de la communication – Tel.: +216 71 10 29 16 – Fax: +216 71 10 37 52 – E-mail: comuadb@afdb.org