La BAD et le Burkina Faso signent un accord de don 19,63 milliards de FCFA pour l’infrastructure électrique

16/09/2010
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement du Burkina Faso ont signé un protocole d’accord de don de 19,63 milliards de FCFA pour financer des infrastructures électriques et d’électrification rurale dans ce pays. Le don a été approuvé par le conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD), le 7 juillet 2010.

L’accord a été signe le mardi, 14 septembre à Tunis par l’ambassadeur du Burkina Faso auprès de la Tunisie, Mme. Pauline Hien Winkoun avec le Directeur du département Energie, Environnement et Changement Climatique de la Banque, Mme Hela Cheikhrouhou.

Le projet s’inscrit dans le cadre de la politique de développement socio-économique du Burkina Faso qui vise en particulier l’amélioration des conditions de vie des populations par un meilleur accès aux instructures de base, dont l’énergie électrique.

Lors de son intervention, à la fin de la  cérémonie de signature, Mme Cheikhrouhou a souligné que le projet devrait indéniablement contribuer à l’objectif du gouvernement de faire passer le taux d’accès à l’électricité du pays de 18% en 2007 à 60% à la fin du projet, en 2014.

Le projet concerne aussi la réhabilitation et l’extension de 1800 km de lignes moyenne tension/basse tension, la réalisation d’environ 20000 branchements et 750 foyers d’éclairage public permettront l’électrification de plus de 150 communies et localités, soit l’accès à l’énergie électrique à environ 800 000 personnes.

« Il intègre, en outre,  deux études importantes, qui permettront de mieux préparer nos interventions futures dans le secteur, » a  poursuivi Mme Cheikhrouhou

Elle a souligné par ailleurs, la nécessité de la mise en œuvre rapide des mesures relatives à l’indemnisation des populations affectées par le projet, dont les coûts sont à la charge du gouvernement.


Sections Connexes

Contact