Signature de plusieurs accords de prêts et dons entre la BAD et la Guinée-Equatoriale

10/04/2009
Share |

Tunis, le 10 Avril 2009 -  La Banque africaine de développement (BAD) et la Guinée-Equatoriale ont signé, ce vendredi 10 Avril à Bata (Guinée-Equatoriale), trois protocoles d’accords dont deux  prêts d’un montant de 70 millions d’UC et un accord de don de 395.515,25UC.

Les accords de prêts et de don entre la BAD et la Guinée équatoriale ont été signés, d’une part,  par Mme Zeinab El Bakri, Vice-Présidente chargée des Opérations (OSVP)  qui conduisait la délégation, composée de MM. J.M. Gharbi, Directeur ORCE, Bassary Touré, Représentant résident GAFO et Patrice Mezui, Analyste financier GAFO et, d’autre part, M. Estanislao Don Malavo, ministre équato-guinéen des finances et du Budget.

Le premier accord  porte sur l’octroi d’un prêt de 40 millions d’UC en vue de financer le programme de formation des jeunes porteurs de projets et le renforcement des capacités des cadres moyens et supérieurs situés dans les provinces de Luba , Bata, Ebebiyin, Mongomo et Evinayong.

Le second  porte sur un prêt de 15 millions d’UC pour le financement du projet d’appui à la gestion des finances publiques.  Le projet permettra de renforcer les capacités du gouvernement en matière de mise en cohérence des budgets et programmes, d’améliorer le suivi- évaluation de l’exécution budgétaire dans les ministères et de lutter plus efficacement contre la corruption. Il contribuera ainsi à la transparence et à la responsabilisation dans la gestion des revenus tirés des ressources pétrolières,  grâce à l’amélioration dans l’attribution et l’exécution des marchés publics, et le renforcement des structures de contrôle budgétaire.

Le  troisième accord  porte sur un prêt de 15 millions d’UC en vue de financer le projet d’appui au développement du système de santé. Les bénéficiaires directs seront particulièrement les femmes enceintes et en âge de procréer qui représentent 10% de la population, et les enfants de moins de 5 ans.

Le projet va contribuer au développement économique du pays par l’augmentation de la productivité.

L’accord de don servira pour une assistance technique en faveur du Ministère de la planification du développement économique et des investissements publics en vue du renforcement des capacités de la structure chargée du pilotage technique et de la coordination de la mise en œuvre du PNDES.

Les prêts, qui serviront à financer des projets pour la période 2009-2012/2013, s’inscrivent globalement dans les orientations stratégiques de la Banque en matière de Gouvernance. Ces projets sont en adéquation avec la stratégie 2008-2012 de la Banque pour la Guinée-Equatoriale. Ils contribueront à renforcer le partenariat entre le groupe de la BAD et la Guinée-Equatoriale, pays à revenu intermédiaire.

L’objectif principal de l’intervention de la BAD est de contribuer au renforcement des capacités de la structure chargée du pilotage technique et de la coordination de la mise en œuvre du Plan  National de Développement à l’horizon 2020, dans cette perspective de diversifier les ressources de la croissance économique en Guinée-Equatoriale, de renforcer la cohésion sociale et de lutter contre la pauvreté.