La BAD et le Gouvernement indien s’engagent à faire des prochaines Assemblées annuelles de la Banque de 2017 une éclatante réussite

19/09/2016
Share |

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le Gouvernement indien se sont engagés à faire des Assemblées annuelles du Groupe en 2017 un grand succès. Prévues se tenir à Ahmedabad, la capitale de l’État du Gujarat, elles auront lieu du 22 au 26 mai 2017. 

Cet engagement est né d’un protocole d’accord, approuvé par les deux parties, le jeudi 15 septembre 2016, à la fin de la première mission de préparation des Assemblées annuelles de la Banque, destinée à prévoir les installations et les aspects logistiques nécessaires à l’organisation de l’événement à Ahmedabad.

 « Pour nous, il s’agit d’un moment exceptionnel. Ce protocole d’accord donne le coup d’envoi des préparatifs pour les Assemblées annuelles de 2017 et souligne la coopération grandissante entre la Banque et l’Inde en particulier, et entre l’Inde et l’Afrique en général », a déclaré  Vincent Nmehielle, secrétaire général de la BAD, après avoir signé le protocole d’accord au nom du président Akinwumi Adesina. 

Et d’ajouter : « Les Assemblées, qui viendront donner suite au Sommet Inde-Afrique organisé à New Delhi l’année dernière, dynamiseront encore davantage la coopération économique de longue date entre les deux parties et présenteront de nouvelles perspectives d’accords commerciaux fructueux entre les deux régions ».

La secrétaire adjointe du ministère des Finances de l’Inde, Bandana Preyashi, qui a signé au nom du secrétaire financier du ministère, a déclaré que le Gouvernement et le peuple indiens appréciaient vivement l’occasion qui leur était donnée d’accueillir l’événement annuel le plus important de la Banque. 

« Nous sommes très honorés de pouvoir accueillir les Assemblées annuelles de 2017. Nous ferons tout le nécessaire pour faire de cet événement une grande réussite », a-t-elle ajouté. 

La mission de la Banque, qui était dirigée par  Nmehielle, le secrétaire général de l’institution, et par Nnenna Nwabufo, la directrice et présidente du comité permanent des Assemblées annuelles (PECAM) a examiné les installations du Palais des congrès et des expositions Mahatma Mandir, qui constituera le lieu de réunion principal des rencontres. Ils ont en outre visité les grands hôtels de la ville et discuté avec les autorités du Gujarat et de Delhi de la disponibilité de services et d’équipements appropriés lors des Assemblées à venir, notamment en matière de transports, de santé, de sécurité, de médias et d’autres services importants que nécessite l’événement. 

Parmi les membres de la délégation de la Banque figuraient le directeur du service de sécurité de la BAD,  William Godbout ; le responsable des voyages et de la logistique,  Christian Dossou ; le chef du service médical, Nelly Iteba ; le spécialiste en gestion de conférences principal, Mahamat Bardi ; le chargé d’information principal, Felix Njoku ; le chef du protocole, André Basse ; l’ingénieur des réseaux informatiques principal, Rasmane Ouédraogo ; et le chargé de l’événementiel,  Germain Yao. 

L’équipe s’est aussi entretenue avec des partenaires et des prestataires de services des secteurs public et privé, dont des prestataires de services hôteliers, aériens et de télécommunications, ainsi qu’avec les dirigeants de services financiers, de sécurité, d’immigration et de tourisme de l’État du Gujarat et de Delhi, afin de discuter de la manière d’assurer la mise à disposition et l’efficacité de ces services pour garantir la réussite des Assemblées annuelles. 

Avec une population de 1,3 milliard d’habitants, l’Inde couvre une partie importante de la partie sous-continentale de l’Asie du Sud. L’Etat s’est joint à la Banque africaine de développement en 1982. Le pays est un membre clé des 24 Etats membres non régionaux de l’institution qui soutiennent le Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du Groupe de la Banque.

En 2013, le Gouvernement de Delhi a augmenté de 57,28 % sa contribution à la 13e reconstitution du Fonds. Accompagnée d’autres investissements, elle se situe à 18,5 millions de dollars EU (1,03 milliard de roupies indiennes).

Le pays continue de renforcer ses relations avec l’Afrique avec des investissements s’élevant à 7,4 milliards de dollars EU, principalement des lignes de crédit canalisées à travers la Banque import-export de l’Inde, pour la mise en œuvre de 137 projets dans 41 pays à travers l’Afrique. 

La prochaine mission de préparation des Assemblées annuelles est prévue pour janvier 2017. 

Pour obtenir des informations supplémentaires sur les Assemblées annuelles de la BAD, veuillez utiliser le lien suivant : www.afdb.org/am

Hashtag officiel : #AfDBAM2017


Sections Connexes

Contact