La BAD et le Japon signent un accord bilatéral en faveur du secteur privé africain

09/09/2015
Share |


Le Président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi A. Adesina  et l’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire, Hiroshi Kawamura  ont signé, le 8 septembre 2015 à Abidjan en Côte d’Ivoire, un accord bilatéral en faveur du secteur privé africain. Il s’agit du sixième prêt conclu dans le cadre de l’initiative conjointe « Assistance renforcée au secteur privé » (ARSP). Le prêt, d’un montant de 35,88 milliards de yens, soit l’équivalent de 300 millions de dollars EU, est destiné à soutenir les opérations du secteur privé en Afrique. 

Prenaient également part à cette cérémonie, le vice-président de la BAD chargé des finances, Charles Boamah et le vice-président de l’Agence de coopération internationale du Japon (JICA) en charge de l’Afrique, Hiroshi Kato.

« Le Japon est un pays stratégique pour la BAD ainsi qu’un partenaire commercial majeur pour l’Afrique. Votre appui dans la promotion de la croissance du secteur privé, d’infrastructures de qualité et d’opérations de cofinancement a permis à la Banque de décupler le volume des financements accordés au secteur privé » a déclaré le Président Adesina, après avoir remercié le gouvernement du Japon, JICA, et le peuple japonais pour le prêt faisant l’objet de l’accord et pour les 3 milliards de dollars EU accordés à l’Initiative ARSP depuis 2006 en faveur de l’Afrique. Le Président a, en outre, souligné l’importance que revêtent les prêts de la JICA à la Banque, dont le total cumulé depuis 2007 a atteint un montant de 1,2 milliards de dollars EU avec ce sixième concours.

« Les projets découlant de ce partenariat doivent favoriser le développement de l’Afrique » a déclaré Akinwumi A. Adesina  avant d’ajouter « Bientôt vous pourrez apprécier les impacts de cet appui aussi bien sur le terrain que dans le bilan de la Banque. Notre institution bancaire va redoubler d’efforts afin d’offrir des prestations plus rapides et décaisser les fonds des projets approuvés dans les meilleurs délais ».

L’ambassadeur Kawamura a félicité le nouveau Président et lui a exprimé son appréciation pour le travail accompli par la Banque. Il a également émis le souhait d’un renforcement du partenariat entre le Japon et la Banque.

Le premier prêt d’assistance au secteur privé accordé par la JICA à la BAD a été obtenu en 2007. Son montant s’élevait à 100 millions de dollars EU. Les prêts d’assistance au secteur privé sont l'une des trois composantes de l'Initiative ARSP, les deux autres étant la Facilité de cofinancement accéléré pour l'Afrique (ACFA), pour le cofinancement du secteur public conjointement avec la JICA, et le Fonds pour l'assistance au secteur privé en Afrique (FAPA), un fonds fiduciaire thématique multidonateurs que gère la Banque.


Contact