La BAD et Main One Cable signent un prêt de 61 millions d'USD

30/09/2009
Share |

Tunis, le 28 septembre 2009 - Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et la société Main One Cable ont signé un accord de prêt de 61 millions de dollars américain pour  le développement d'une connexion par câble de fibre optique sous-marin au long de la côte Ouest-Africaine. Avec cet investissement, la Banque continue d'élargir son large soutien pour les projets TIC en Afrique suite à des investissements en Afrique de l'Est "EASSY" câble sous-marin et les deux satellites Rascom et New Dawn.

Le projet totalisant 240 millions USD comprendra la pose de 7000 kilomètres de câbles de fibre optique sous-marin entre Seixal (dans la banlieue de Lisbonne) au Portugal, à Accra au Ghana, et à Lagos au Nigeria. Le système sera basé sur un tronc et une topologie de branche qui comprenne des unités de branchement pour les îles Canaries, le Maroc, le Sénégal et la Côte d'Ivoire. Le 1.92 tbps de la bande passante disponible sera louée totalement aux opérateurs de télécommunication et aux fournisseurs de services internet sur une base d'un accès ouvert, encourageant ainsi des prix compétitifs et une base d’une large clientèle. Le projet a déjà suscité beaucoup d'intérêt et du MST, le sponsor Nigérien de base, est entrain d'obtenir des contrats de sécurité à long terme avec un nombre des plus grands opérateurs au Nigeria et au Ghana.

L'accroissement considérable de la bande passante disponible de Main One câble offrira aux opérateurs de télécommunication la capacité supplémentaire qu’ils ont besoin pour développer les réseaux et mobiliser un éventail de services plus large. Le système contribuera à une baisse immédiate de 50 pourcent du prix de la bande passante au Nigeria et au Ghana, et la réduction continue des prix est prévu au cours du temps .

Mme Funke Opeke, PDG de la société Main One a indiqué que "le système du One Main Cable assurera que  les communications à large bande en Afrique de l'Ouest est accessible et abordable. Elle a ajouté que «l'investissement par la BAD dans le financement de cet accès amélioré des TIC est un investissement pour la croissance économique de la région."

Le projet  One Main cable correspond étroitement à l'orientation des infrastructures de la Banque et la stratégie de développement du secteur privé, et la stratégie des TIC pour la période 2008-2010 en particulier. Plus précisément, le projet est conforme aux documents de stratégie par pays de la Banque (CSP) pour les deux le Nigeria et le Ghana  qui intensifie /accentue /souligne l'intervention du secteur privé dans l’espace de l’infrastructure. En outre, le Main One est lié avec le rôle de la Banque étant une agence d'exécution principale d'un cadre stratégique à moyen et à long terme du nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD).