La BAD et le Mali signent un accord de prêt de 7 milliards FCFA pour un Programme d’appui à la stratégie pour la réduction de la pauvreté et la croissance

02/12/2009
Share |

Tunis, le 2 décembre 2009 - Le vice-président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) chargé des opérations sectorielles, M. Kamal El Kheshen, et l’ambassadeur du Mali en Tunisie, M. Mbarakou Arafa Askia Touré, ont signé, le mardi 1er décembre 2009 à Tunis, un accord portant sur un prêt supplémentaire d’un montant équivalent à 7 milliards FCFA, octroyé par la  Banque pour soutenir le programme d’appui à la stratégie pour la réduction de la pauvreté et la croissance (PASRPC) au Mali et pour atténuer les effets des conséquences de la crise internationale sur le pays.

La Banque apprécie les efforts déployés par le gouvernement malien pour améliorer les conditions de vie des populations. Le prêt supplémentaire de la BAD permettra de réduire en 2009 le déficit du solde budgétaire de base, tout en renforçant la mise en œuvre des réformes engagées dans le cadre du PASRPC. A cet égard, le prêt supplémentaire permettra d’améliorer la gestion et la viabilité de la filière du coton, de renforcer le système de contrôle des finances publiques, d’introduire une plus grande transparence dans la gestion des marchés publics, d’améliorer le cadre institutionnel des collectivités territoriales et de promouvoir la décentralisation.

Le vice-président El Kheshen a souligné l’importance que la Banque accorde à l’exécution diligente de ces réformes. « C’est en effet une des conditions importantes pour accélérer l’impact de nos opérations sur le développement et la réduction de la pauvreté », a-t-il déclaré. La Banque encourage également le gouvernement malien « à poursuivre la tenue régulière des revues budgétaires conjointes et à assurer un suivi systématique des recommandations de ces revues, conformément à l’Arrangement spécifique entre le gouvernement du Mali et les partenaires au développement relatif à l’appui budgétaire général signé le 7 juin 2007 »,  a-t-il conseillé.

En réponse, l’ambassadeur du Mali a exprimé les remerciements du gouvernement et du peuple maliens à la BAD pour les efforts incessants qu’elle déploie pour aider le Mali, et s’est félicité du progrès accompli dans l’exécution des réformes au Mali, ajoutant : « La BAD a été toujours présente à nos côtés pour accompagner le gouvernement  à relever le défi du développement et de lutte contre la pauvreté ».

Cet accord de prêt porte le montant du portefeuille de la Banque au Mali à 417 millions d’unités de compte, soit 659 millions de dollars EU ou 294 milliards de francs CFA.

*1 UC = 1, 58  dollar USD au 1e décembre 2009


Sections Connexes

Contact