La Banque africaine de développement et Microsoft signent un protocole d’entente

08/07/2008
Share |

La Banque africaine de développement et Microsoft signent un protocole d’entente

Le partenariat ciblera l’accès étendu aux technologies de l’information et de la communication

Tunis, Tunisie — 8 juillet 2008 —La Banque africaine de développement (BAD) et Microsoft ont signé aujourd’hui une entente pour accroître l’accès aux technologies de l’information et de la communication au profit des Africains.

L’objectif de ce nouveau partenariat est de réduire le fossé digital qui existe en Afrique entre les régions et les pays et entre les centres urbains et les zones rurales.

La signature de cette entente a été faite entre M. Joseph Eichenberger, vice-président à la BAD, et le président de Microsoft Afrique, Cheick Modibo Diarra, à l’Agence temporaire de relocalisation (ATR) de la BAD, à Tunis.

Commentant cette entente, M. Eichenberger a mentionné: " Ce partenariat entend combiner les expertises et les meilleures pratiques des deux parties. Avec en parallèle des politiques de soutien aux TIC des gouvernements en Afrique, nous sommes confiants que cette entente injectera un momentum accru en faveur de l’atteinte des objectifs de développement. »

La coopération entre la BAD et Microsoft ciblera les technologies qui favorisent l’avancée du gouvernement électronique ; le développement des capacités institutionnelles en TIC ; le développement des compétences en affaires ; l’éducation et l’apprentissage en ligne ; le développement des compétences en TIC ; et l’accès accru aux technologies.

Le milieu du développement, composé des gouvernements, des organisations internationales, des banques multilatérales et des organisations non gouvernementales (ONG), fait de plus en plus appel à l’expertise du secteur privé et à ses ressources pour accélérer le développement sur le continent africain.

La BAD est à l’avant-garde de ce développement et place le partenariat public-privé au cœur de sa stratégie, axée sur le combat contre la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie sur le continent africain.

« Notre objectif commun est d’identifier les endroits où les TIC pourront être implantées de manière innovante pour appuyer les objectifs du développement – étendre l’application et l’impact des solutions technologiques pour transformer l’éducation, accélérer l’innovation communautaire, et accroître les possibilités d’emplois et les opportunités », a mentionné Cheick Modibo Diarra, président de Microsoft Afrique.

«Microsoft est fier de s’associer à la Banque africaine de développement, ainsi qu’avec les gouvernements africains, les agences des Nations Unies, et d’autres organisations internationales pour partager nos ressources technologiques, nos solutions, et notre savoir-faire pour les aider à affronter les grands défis de notre époque. »

Banque africaine de développement

La Banque africaine de développement (BAD) est une institution de financement du développement qui a pour objectif la mobilisation des ressources pour le progrès économique et social de ses pays membres régionaux (PMR).

Microsoft

Founded in 1975, Microsoft (Nasdaq "MSFT") is the worldwide leader in software, services and solutions that help people and businesses realise their full potential.

Media Contacts

  • Yvan CLICHE, Attaché de presse, Relations extérieures et Communication, Banque africaine de développement
    Tél: +216 71 10 23 87 ; Courriel: y.cliche@afdb.org
  • Lee-Anne Poon, Tribeca Public Relations
    Phone: +27 11 807 2508, Cell: +27 82 818 4041, Email: lee-annep@tribecapr.co.za