Maroc : La BAD et le Maroc signent un accord de prêt de 66 millions d’Euros pour financer le programme d’appui à la reforme administrative

27/06/2008
Share |

Tunis, le 27 juin  2008 – La Banque africaine de développement (BAD) et le Royaume du Maroc viennent de signer un accord de prêt de 66 millions d’Euros pour financer la troisième phase du programme d’appui à la reforme administrative (PARAP III) au Maroc, approuvé mercredi, 25 juin 2008,  à Tunis par le Conseil d’administration de la Banque.

L’accord a été  signé jeudi, à Tunis, par le vice présidente de la Banque pour les opérations sectorielles, Mme. Zeinab El-Bakri, et l’ambassadeur du Royaume du Maroc en Tunisie, M. Najib Zerouali Quariti, en  présence de l’administrateur de la Banque pour le pays, Mohamed Mahroug, entre autres membres de la haute direction de la Banque.

Dans une déclaration faite lors de la signature, Mme El-Bakri a indiqué que le programme est une continuation des opérations antérieures pour appuyer les efforts de développement du gouvernement pour atteindre les objectifs de reforme de l’administration publique marocaine tels que énoncés dans le cadre du programme du nouveau gouvernement présenté devant le parlement, en Octobre 2007.

« La Banque félicite les autorités marocaines pour ces efforts. Nous poursuivrons notre excellente collaboration avec le gouvernement pour la poursuite de sa reforme administrative et l’amélioration du bien être économique et social du peuple marocain, » a-t’elle ajouté.

Pour sa part, l’ambassadeur marocain a exprimé les remerciements des son pays à la  haute direction et au personnel de la Banque pour les efforts qu’ils déploient pour le renforcement de la coopération entre la Banque et le Maroc « ce qui fait de notre pays l’un des tout premiers clients de la Banque et de celle-ci, le premier bailleur de fonds du Maroc ».

Selon M. Quariti, l’aboutissement du programme permettra, sans aucun doute,  de renforcer la transparence et l’efficacité dans la gouvernance économique ainsi que l’accélération des efforts de décentralisation du pays.

Le Programme vise quatre objectifs: Le renforcement de la gestion des finances publiques,  le renforcement de l’efficacité de la gestion des ressources humaines, la maîtrise de la masse salariale dans la fonction publique, et la simplification des procédures et introduction de l’administration électronique. L’objectif global est de favoriser une croissance économique forte et un développement durable renforçant la compétitivité de l’économie tout en assurant à moyen terme la viabilité macroéconomique.

Le financement de la Banque qui couvre la période 2008-2009, se présente sous la forme d’un appui budgétaire visant à permettre au gouvernement de poursuivre l’exécution de son programme de réformes. A l’instar des précédents programmes, le PARAP-III est cofinancé avec la Banque mondiale et l’Union européenne.

Les objectifs du PARAP-III sont non seulement conformes aux axes prioritaires du Document de Stratégie Pays (DSP) du Maroc mais également en harmonie avec les orientations stratégiques de la Banque en matière de bonne gouvernance pour 2008-2012.

La BAD a démarré ses opérations au Maroc en 1970. A ce jour, le volume total cumulé des approbations pour le pays s’élève à 5,54 milliards d’Euros pour 96 opérations.

* 1 UC = USD 1,62069 =  EUR 1,04507 = MAD 11,9601 au 25/06/2008

CONTACT: Félix Njoku – Tél.: +216 71 10 26 12– E-mail: f.njoku@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12