La BAD lance avec des partenaires multilatéraux une version arabe du Glossaire des principaux termes relatifs à l’évaluation et la gestion axée sur les résultats

23/04/2008
Share |

Tunis, 23 avril 2008 – La Banque africaine de développement (BAD), la Banque islamique de développement (BIsD), et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) lancent aujourd’hui à Tunis le Glossaire arabe des principaux termes relatifs à l’évaluation et la gestion axée sur les résultats.

Ce lancement a eu lieu au cours d’un atelier portant sur l’évaluation de projets et les partenariats public-privé, abrité par le département de l’Evaluation des Opérations de la BAD, qui se tient à Tunis du 21 au 25 avril, et réunissant les banques multilatérales et autres partenaires.

L’évaluation est un domaine dans lequel les partenaires de développement travaillent en étroite collaboration et doivent disposer d’un vocabulaire technique commun dont la signification est sans ambiguïté pour tous les praticiens quels que soient les contextes linguistiques dans lesquels ils évoluent. Le réseau sur l’évaluation du développement de l’OCDE a donc mis au point un glossaire des principaux termes relatifs à l’évaluation et à la gestion axée sur les résultats dans le but de faciliter l’explicitation des concepts correspondants et de promouvoir l’utilisation d’une terminologie commune dans ce domaine. Le glossaire a été publié pour la première fois en 2002 en anglais, en français et en espagnol et est disponible en chinois, en néerlandais, en italien, en japonais, en portugais, en russe, en kiswahili, en turc et en suédois. Il est très largement utilisé et constitue maintenant un document de référence. Cette nouvelle édition comporte un glossaire en langue arabe, présenté dans un format trilingue également en anglais et en français.

La BAD, la Banque islamique de développement et l’Organisation de coopération et de développement économiques sont convenues de traduire le glossaire des termes, concepts et définitions clés en matière d’évaluation en langue arabe. Grâce à la publication de ce glossaire trilingue, les trois institutions souhaitent faciliter et améliorer le dialogue et la compréhension entre les parties prenantes des activités de développement et de leur évaluation, qu’il s’agisse de pays partenaires arabes, d’agences de développement et de banques, ou d’organismes non gouvernementaux intervenant dans le monde arabe.

«Le glossaire entend servir de guide de référence pratique dans le cadre de la formation à l’évaluation, de la préparation des principes directeurs et normes en matière d’évaluation, ainsi que des activités pratiques relevant du domaine du développement, a précisé Mohamed H. Manaï, évaluateur en chef, Groupe d’évaluation indépendante, BAD. Il permettra aux experts de l’évaluation, au personnel sur le terrain et aux autres partenaires travaillant en arabe de disposer d’une base qui facilitera l’harmonisation de leurs travaux à l’aide de concepts définis de manière commune au niveau international. À cet égard, ce document représente une étape importante sur la voie d’une harmonisation et d’une compréhension mutuelle accrues entre les fonds et institutions de développement arabes et les autres partenaires de développement. Il devrait également promouvoir et faciliter la collaboration.»