Formation professionnelle : le Nigeria et la BAD signent un accord de don d'un montant de 43 millions de dollars

24/05/2006
Share |

Abuja, le 22 mai 2006  - Le Président de la Banque africaine de développement (BAD), M. Donald Kaberuka, et la Ministre nigériane des finances, Mme Ngozi Okonjo-Iweala, ont signé un accord de prêt d'un montant de 30 millions d'UC (environ 43 millions de dollars) destiné à financer un projet de formation axée sur les compétences et d'enseignement professionnel (STVEP).

Dans son allocution, lors de la cérémonie de signature dimanche à Abuja, M. Kaberuka a expliqué que ce prêt représente la première intervention de la Banque dans le secteur de l'enseignement au Nigeria. "L'éducation, et le secteur social en général, constitue l'un des domaines prioritaires de l'appui de la Banque à ses pays membres régionaux", a-t-il indiqué. "C'est pour nous un élément indispensable à la réalisation des ODM et au développement durable à long terme", a-t-il dit.

Le Nigeria, a souligné le Président de la BAD, connaît une profonde transformation socioéconomique, qui nécessite des ressources humaines productives, compétentes et flexibles. "On constate déjà que l'économie nigériane génère une demande croissante de main d'œuvre qualifiée, et cette tendance devrait s'accentuer à mesure que les secteurs de l'industrie et des services prennent de l'importance en termes d'emploi et de création de postes", a-t-il ajouté.

Le prêt octroyé par le Fonds africain de développement (FAD), le guichet concessionnel du Groupe de la Banque, complétera les efforts déployés par le gouvernement nigérian pour revitaliser l'enseignement professionnel et technique. En effet, le projet vise à améliorer la qualité et l'efficacité de l'enseignement professionnel et l'accès à ce type de formations pour les jeunes, les femmes, les handicapés et les chômeurs.

Le projet, a-t-il expliqué, permettra de réhabiliter et de construire des salles de classe et des ateliers, de renforcer les structures d'enseignement et d'apprentissage, de former des professeurs et des administrateurs, de développer des programmes axés sur les compétences, d'enraciner la culture d'entretien dans les écoles, et de fournir une analyse du marché de l'emploi, des études de marché et des études stratégiques qui permettront d'améliorer l'enseignement professionnel et technique.

Dans son intervention, la ministre des finances, Mme Ngozi Okonjo-Iweala, a estimé que le gouvernement nigérian devait faire davantage en faveur d'une formation axée sur les compétences et de l'enseignement professionnel, pour favoriser l'émergence d'une main d'œuvre compétente, réactive et bien formée, et promouvoir ainsi la réduction de la pauvreté et la création d'emploi. 

La ministre de l'éducation, Mme Grace Obaja, a exprimé la gratitude du Ministère de l'éducation et du peuple nigérian pour le don et assuré qu’il serait utilisé de manière judicieuse.

Le Nigeria est l'un des plus gros clients du Groupe de la Banque. Ce dernier prêt porte le total des engagements du Groupe de la Banque dans le pays à 2 milliards d'UC (environ 3 milliards de dollars), répartis en 51 opérations.

CONTACT: Eric Chinje – Tel.: +216 71 10 21 16 – E-mail: e.chinje@afdb.org


Contact

Felix Njoku Téléphone: +216 71 10 26 12