La BAD et la Sierra Leone signent un accord de don de 15 millions de dollars pour le programme des réformes en matière de gouvernance économique

15/05/2009
Share |

Dakar, Sénégal – 14 Mai 2009 – La BAD et le gouvernement sierra-léonais ont signé un accord de don d’un montant de 10 millions d’UC, équivalent à 15,4 millions de dollars, pour le financement du Programme des reformes en matière de gouvernance.

L’accord a été signé en marge des Assemblées annuelles de la BAD le jeudi 14 mai 2009 à Dakar au Sénégal par le vice président de la BAD, Mme Zeinab El-Bakri, et le ministre sierra-léonais des finances, M. Samura Kamara.

Le programme vise à améliorer la gouvernance économique à travers plus d’efficacité, la transparence et la responsabilité dans l’utilisation des ressources comme énoncé dans la deuxième stratégie de réduction de la pauvreté.

Partant de la Facilité des Etats fragile, le don est destiné au financement du budget général et le programme des réformes en matière de gestion financière publique intégrée. Il sera débloqué en deux tranches en 2009 et en 2010.

Ce programme est en phase avec la deuxième stratégie de réduction de la pauvreté, le Document Stratégie Pays 2005-2009 et la stratégie conjointe avec la Banque mondiale. Il est également en droite ligne avec les directives stratégiques de gouvernance de la BAD.

S’adressant peu après la signature de l’accord, la vice-présidente El-Bakri a mis l’accent sur les défis auxquels est confrontée la Sierra Leone due à la dégradation de l’environnement économique générée par la crise économique mondiale.

« Nous reconnaissons les progrès économiques considérables que votre gouvernement a fait au cours des dernières années dans un contexte très difficile d’un état fragile post-conflit. Nous saluons vos efforts continus à atteindre une plus grande stabilité politique et à fournir des services sociaux de base », a-t-elle dit.

« La BAD loue la performance réalisée par votre gouvernement dans des conditions difficiles et la poursuite des réformes structurales et économiques, tout en prenant des dispositions nécessaires pour pallier à l’impact des crises alimentaire et énergétique en 2008. Vos réformes ambitieux du système de gestion des finances publiques commencent à porter fruit », a-t-elle déclaré.

Elle a, par ailleurs, souligné les hautes attentes de la BAD relatives au programme qui constitue le premier appui budgétaire de l’institution panafricaine au pays, espérant sa mise en œuvre immédiate.

“Ce programme est un reflet de notre confiance aux politiques de votre gouvernement. Il représente également notre encouragement à votre poursuite des reformes. Cela est plus important aujourd’hui qu’hier, étant attendu que l’utilisation efficace des ressources internes est essentielle à nos efforts à trouver nos propres solutions à l’impact de la crise économique mondiale », a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le ministre sierra-léonais des finances, M. Samura Kamara, a loué le soutien continu de la BAD et a promis la mise en œuvre stricte du programme.