BAD-WWF : Partenariat pour promouvoir l’économie verte et le développement durable en Afrique.

13/07/2011
Share |


Le président de la Banque africaine de développement, Donald Kaberuka, a reçu à Tunis, le mardi 12 juillet 2011, une délégation de World Wildlife Foundation (WWF) International, dirigée par son directeur général, James Leape.

L'objectif de la réunion était de discuter de la collaboration entre les deux institutions, après les premiers pourparlers tenus au cours des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) à Lisbonne, au Portugal, en juin 2011.

M. Kaberuka a invité le WWF à Tunis pour explorer les partenariats possibles sur des questions telles que l'adaptation climatique, l'atténuation, la biodiversité et les écosystèmes, ainsi que le projet de Fonds vert pour l'Afrique.

Les deux parties sont convenues d'approfondir les partenariats et de renforcer les synergies afin de promouvoir conjointement l'économie verte et le développement durable en Afrique. M. Kaberuka a exprimé la volonté de la Banque d’apprendre de la richesse de l'expertise du WWF.

«La Banque est pleinement engagée à la promotion d'un développement écologiquement durable », a-t-il déclaré.

Citant la longue collaboration entre le WWF et les autres banques de développement, M. Leape a expliqué que, forte de plus de 1.000 employés dans 18 pays africains, son organisation a des connaissances approfondies en matière de développement et un  réseau qui s’étend des chefs de gouvernement aux communautés locales.

« Une étroite collaboration étroite avec les autres régions comme la Chine et le Brésil offrirait également une occasion de promouvoir le partage sud-sud du savoir  sur la croissance verte, le financement climatique et la gestion des forêts», a déclaré M. Leape.

Et d’ajouter : « Les documents de stratégie d’intégration de la Banque fourniront également  une base pour explorer davantage les domaines concrets de collaboration régionale ».

M. Kaberuka et M. Leape ont également décidé de travailler en étroite collaboration, et de fournir une plateforme d’engagements partagés, dans des zones telles que le bassin du Congo, la région d'Afrique orientale et la gestion des eaux transnationales en préparation à la réunion de Rio en 2012.

La délégation a aussi rencontré la secrétaire générale de la BAD, Cecilia Akitomide, et le vice-président Bobby Pittman, avec lesquels elle a partagé les perspectives de coopération avec la Banque. M. Pittman a parrainé au Cap, les 24 et 25 juin 2011, l’évènement sur les Fonds d'investissement climatiques.

Participaient aux discussions du côté de la BAD : Mme Kazumi Ikeda-Larhed, cheffe de l’unité Partenariats et coopération,  Mbarack Diop, chef de la division Sauvegardes, et Mme Aimée Bella-Corbin, ingénieure eau et spécialiste principale Sauvegardes, au département Résultats et contrôle de la qualité.

Pendant sa visite, la délégation a passé en revue différents domaines de coopération avec un certain nombre de départements de la Banque, sous la coordination de l’unité Partenariats et coopération.

Les autres membres de la délégation du WWF étaient : Timothy Geer, directeur, Partenariats secteur public, Laurent Somé, directeur, Relations extérieures et partenariats et Mme Hawa Sow, conseillère supérieure en politiques.