La Bad et la Zambie signent un accord de don pour soulager les populations victimes des inondations récentes: don d’assistance humanitaire de 500 000 $

01/08/2008
Share |

La Bad et la Zambie signent un accord de don pour soulager les populations victimes des inondations récentes: don d’assistance humanitaire de 500 000 $La Bad et la Zambie signent un accord de don pour soulager les populations victimes des inondations récentes: don d’assistance humanitaire de 500 000 $

Lusaka, le 1er août 2008 – Le président de la Banque africaine de développement, Donald Kaberuka, a singé vendredi à Lusaka un accord de don de 500 000 $ EU pour fournir une assistance humanitaire aux victimes des récentes inondations subites qui ont frappé la Zambie.

M. Kaberuka, qui est arrivé dans la capitale zambienne jeudi, a déclaré que le don servirait à soulager la détresse des personnes touchées par les inondations qui frappent plusieurs régions de la Zambie depuis 2007.

Le ministre zambien des finances, Ng’andu Magande, qui a signé l’accord pour le compte de son gouvernement, a rappelé que la Zambie était l’un des rares pays en Afrique australe à souffrir souvent aussi bien d’inondations subites que de la sécheresse dans la même saison.

Cela, a-t-il estimé, a compromis les progrès réalisés dans le secteur agricole.

Il a précisé que les fonds seraient gérés par l’Agence zambienne de gestion des sinistres et le Programme alimentaire mondiale (Pam). M. Magande a indiqué que le Pam avait été choisi comme partenaire pour avoir acheté des denrées alimentaires de secours dans le pays même, soutenant par là l’agriculture zambienne.

Les inondations de 2007 ont essentiellement touché les provinces ouest, nord-ouest, est, nord et centre du pays, causant d’important dommages à l’infrastructure, à l’habitat, aux cultures et aux pâturages. Dans certaines zones, les récoltes n’ont plus représenté que 30 % des récoltes de l’année antérieure.

Des réductions drastiques dans le principal aliment du pays, le maïs, ont été signalées dans au moins 14 districts. La situation s’est aggravée avec de nouvelles inondations lors de la saison 2007-2008 dans certaines des régions les plus touchées.

L’assistance de la Bad sera utilisée pour des distributions alimentaires aux victimes chroniques les plus vulnérables. Il s’agit notamment des ménages gérés par des personnes âgées, des handicapés voire des enfants. Quelque 441 000 personnes dans ces 14 districts ont été identifiées pour bénéficier de l’appui de la Bad.

Le président Kaberula a également eu une audience vendredi avec le vice-président zambien Rupiah Banda. Ils se sont entretenus du renforcement de la coopération entre la Bad et la Zambie, particulièrement dans des domaines tels que le développement de l’infrastructure, l’énergie, l’agriculture, l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement.

Le portefeuille actif de la Bad s’élève actuellement à quelque 200 millions de $, essentiellement concentrés dans les secteurs de l’agriculture, de l’eau et de l’assainissement, de l’éducation et de l’appui budgétaire multisectoriel.