La BAD octroie un don d’un montant de 1 million de dollars à la microfinance au Nigeria

07/09/2009
Share |

Tunis, le 7 septembre 2009 - Le Japon et la Banque africaine de développement (BAD) ont approuvé un don d’un montant de 1 million de dollars EU à AB Microfinance Bank du Nigéria (ABN) sur le Fonds d’Assistance au Secteur Privé Africain (FAPA).

La contribution de l’assistance technique du FAPA, soit 7,7 % de l’investissement global, servira à renforcer les capacités de l’institution durant ses trois premières années de fonctionnement. Plus spécifiquement, ces fonds financeront les salaires du personnel d’encadrement à long terme et les honoraires des experts engagés sur contrats de courte durée pour la formation du personnel et la mise en place d’un système informatisé de gestion de l’information. Au terme de trois ans, les agents formés d’ABN prendront la relève du personnel mis à disposition.

Le don vient en même temps qu’une prise de participation de la BAD dans le capital d’ABN à hauteur de 1.013.186 dollars EU pour lancer le démarrage d’ABN, avec le concours d’autres institutions financières de développement qui participent également au financement de l’assistance technique.

Le FAPA est une composante de l’Initiative renforcée d’assistance au secteur privé (EPSA), un fonds conjoint du Japon et de la BAD doté d’un milliard de dollars pour promouvoir le secteur privé en Afrique. Le fonds fiduciaire du FAPA octroie des dons non liés pour des études, l’assistance technique et le renforcement des capacités pour le développement de projets du secteur privé. Ce fonds vient également en aide à  des institutions telles que l’ABN. Depuis la création du FAPA en 2006, le Japon et la BAD ont respectivement apporté une contribution de 30 millions et de 10 millions de dollars EU. Le don accordé à ABN porte le montant total des engagements du FAPA à environ 21 millions de dollars EU pour 27 projets répartis sur tout le continent africain.


Sections Connexes

Contact