La BAD Soutient le 10e projet d’alimentation en eau potable au Maroc

19/11/2008
Share |

Tunis, le 19 novembre 2008 – La Banque africaine de développement (BAD) vient d’approuver un prêt d’environ 97 millions de dollars (soit 33,84 millions d’euros et 53,34 millions de dollars) pour financer le dixième projet d’alimentation en eau potable au Maroc, portant ainsi les engagements du Groupe dans le pays à 5,64 milliards de dollars, pour 93 projets depuis le début de ses opérations dans le pays en 1970.

Le projet, approuvé par le conseil d’administration de la Banque, mercredi à Tunis, s’inspire de la réussite des derniers projets financés par la Banque et de leur contribution importante à la réalisation des objectifs du Maroc en matière d’alimentation en eau potable et d’assainissement.

Il vise au renforcement de l’approvisionnement en eau potable des villes de Taounate, Khénifra, Settat, Marrakech, Tamesna (zone côtière Rabat-Casablanca) et des centres urbains et ruraux liés, qui connaissent un développement urbain et touristique important. Il vise à garantir les besoins en eau potable de ces zones jusqu’à 2030.

Le projet bénéficiera en priorité aux populations des villes concernées et aux populations des centres urbains et ruraux avoisinants. En matière d’adduction, il assurera le renforcement et l’amélioration de la quantité et de la qualité de l’approvisionnement en eau potable d’environ trois millions de personnes dès 2010, et donnera les moyens à l’Office national de l'eau potable l’ONEP en tant que producteur et distributeur, et aux régies autonomes en tant que distributeurs, d’accompagner l’évolution de la demande des populations des zones concernées jusqu’en 2030 (à cette date, la population concernée dépassera cinq millions d’habitants).

Conçu sur la base des besoins prioritaires retenus par l’ONEP dans le cadre de son Programme d’investissements 2008-2010, le projet comporte cinq opérations de renforcement du système de production et d’adduction en eau potable pour des zones qui connaîtront une saturation de leurs systèmes actuels d’approvisionnement en eau potable à l’horizon 2010.

Il est conforme au deuxième pilier du document de stratégie pays (DSP) relatif au développement et à la mise à niveau des infrastructures et entre dans le cadre du troisième axe de la stratégie de l’ONEP relatif à la pérennisation et à la sécurisation des infrastructures existantes. La stratégie de la Banque au Maroc pour la période 2007-2011 est bâtie sur trois piliers: le renforcement du système de gouvernance ; le développement et la mise à niveau des infrastructures ; et la promotion du développement humain.

Le coût total du projet est d’environ 118 millions de dollars. Le prêt de la BAD représente 82,3 % de ce coût. L’ONEP complétera le reliquat du montant qui représenta 17,7 % du coût total.

* 1 UC = 1,48830 US$ = 12,2964 MAD = 1,16665 EUR au 19/11/2008


Sections Connexes

Contact