La BAD approuve une ligne de crédit de 13 millions d’euros pour booster les opérations du secteur privé au Niger

16/01/2013
Share |

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, ce jour, une ligne de crédit d’un montant de 13 millions d’euros octroyée à la Société Nigérienne des Banques (SONIBANK).

Ces ressources sont destinées au financement, à moyen et long termes, des petites et moyennes entreprises ou industries (PME-PMI) au Niger, notamment dans les secteurs de l’agro-alimentaire, de l’aviculture, de l’immobilier,  de la construction, des bâtiments et travaux publics, du commerce, des transports ainsi que de l’éducation et de la santé.  

La  Société Nigérienne des Banques compte accroître son soutien aux PME-PMI qui pourront financer l’expansion de leurs activités dans un contexte où l’accès aux crédits à moyen et long termes est difficile. Le portefeuille  indicatif de projets compte douze entreprises qui devraient bénéficier de prêts s’élevant en moyenne à un million d’euros leur permettant de créer 184 emplois permanents et 503 emplois temporaires et favoriser ainsi la réduction de la pauvreté et le développement socio-économique du Niger.

La SONIBANK devrait également confirmer sa position de leader et de partenaire privilégié des petites et moyennes entreprises ou industries, secteurs structurants de l’économie, et renforcer ses capacités grâce à l’assistance technique fournie par le Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA) qui participe à cette opération.

Banque commerciale privée dont le capital est détenu en partie par des organismes parapublics nigériens, des partenaires privés, principalement la Société Tunisienne de Banque (STB) ainsi que des institutions supranationales, dont la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), la SONIBANK est une institution financière de premier plan au Niger, qui représente environ 20% des emplois et des ressources du secteur financier du pays.

Elle assure sa mission d’organe de financement des particuliers et des petites et moyennes entreprises ou industries, depuis sa création en 1990.

La BAD favorise la croissance durable du secteur privé nigérien et la création d’emploi grâce à cette ligne de crédit qui constitue sa première opération de soutien à une institution financière nigérienne et sa seconde assistance au secteur privé du pays.