Financer le commerce en Afrique : Accord de participation aux risques de la BAD de 40 millions $ avec la banque espagnole Banco Santander S.A.

23/04/2015
Share |

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi 22 avril 2015, un accord de participation aux risques non capitalisé de 40 millions de dollars EU avec Banco Santander S.A. (Santander). Objectif : soutenir les activités de financement du commerce des banques émettrices en Afrique. Ce dispositif aidera à répondre à la forte demande du marché en matière de financement du commerce en Afrique, en soutenant les échanges commerciaux dans des secteurs économiques vitaux, comme l’agriculture et l’industrie manufacturière. Il favorisera en outre le développement du secteur financier et l’intégration régionale, tout en contribuant aux recettes publiques.

En raison de leur petite taille, la majorité des banques africaines éprouvent des difficultés à obtenir des facilités de financement du commerce appropriées auprès des banques confirmatrices internationales, pour soutenir les entreprises africaines d’import-export. Grâce à sa notation « AAA », la BAD donne plus d’assurance à Santander, qui peut ainsi prendre plus de risques avec les banques locales africaines et leur fournir davantage de dispositifs de financement des échanges commerciaux. Dans le cadre de ce mécanisme de partage de risques, Santander s’engagera dans la même mesure que la BAD sur chaque transaction, créant ainsi un portefeuille d’au moins 80 millions de dollars EU pour le financement du commerce. Cet accord devrait ouvrir sur plus de 480 millions de dollars EU de transactions commerciales en Afrique sur une période de trois ans.

C’est la première fois que la BAD conclut un accord de participation aux risques avec une banque espagnole. Santander occupe une place importante sur le marché mondial du financement du commerce. Présente sur de nombreux marchés émergents, la banque est bien placée pour soutenir le commerce Sud-Sud en rapport avec l’Afrique. Cet accord permettra donc à Santander d’accroître le financement du commerce en Afrique, y compris dans les pays en transition et en situation de post-conflit.

À propos de Banco Santander : Banco Santander (SAN.MC, STD.N, BNC.LN) est une banque commerciale et de détail basée en Espagne et présente sur 10 marchés majeurs. C’est la plus grande banque de la zone euro en termes de capitalisation boursière. Fondée en 1857, Santander comptait 1,43 milliards d’euros de fonds gérés, 12 950 agences (plus que toute autre banque internationale) et  185 400 employés à la fin de l’exercice 2014. Santander est le plus grand groupe financier en Espagne et en Amérique latine. La banque est aussi très bien placée au Royaume-Uni, au Portugal, en Allemagne, en Pologne et dans le nord-est des États-Unis. En Afrique, Santander possède des investissements en capitaux dans le groupe Attijariwafa Bank (au Maroc) et dans la banque Caixa Totta (en Angola). En 2014, Santander a enregistré un bénéfice attribuable aux actionnaires de 5 816 millions d’euros, soit une hausse de 39 % par rapport à l’année précédente. Pour en savoir plus : www.santander.com